Montpellier s'est hissé en quarts de finale de la Ligue des champions en écrasant Porto (35-27) mercredi dans son antre historique de Bougnol lors du match retour des barrages. L'équipe de Patrice Canayer a éteint les espoirs portugais au bout d'une remarquable première période, bouclée avec une avance de huit buts (19-11).
Les Montpelliérains ont confirmé leur supériorité face au champion du Portugal, tenu en échec (29-29) jeudi sur les bord du Douro. Le double champion d'Europe (2003, 2018) retrouvera en quart de finale (11 et 18 mai) les Polonais de Kielce, l'un des grands favoris de l'épreuve et nouveau mastodonte européen. Les partenaires des deux Tricolores Nicolas Tournat et Dylan Nahi avaient assuré leur qualification directe pour les quarts de finale après avoir terminé en tête de la redoutable poule B (Barcelone, Paris, Veszprem, Porto...).
Ligue des champions
Il a manqué un but à Paris : Le résumé d'une désillusion
19/05/2022 À 22:09
Quatre ans après son dernier titre européen, le MHB sera à une encablure de disputer le second Final Four de son histoire à Cologne. Il n'aura aucun complexe à faire devant l'équipe de l'entraîneur légendaire Talant Dujshebaev qu'il a dominée lors de cinq des six ultimes confrontations. Eliminés en Coupe de la Ligue, opposés en quart de finale de la Coupe de France à Paris et distancés en championnat dans la course aux deux premières places, les partenaires de l'international Valentin Porte joueront leur va-tout lors du neuvième quart de finale de leur histoire.
Au bout d'une saison entre haut et bas, le MHB semble pleinement se retrouver à l'aube du sprint final pour dégager enfin une certaine constance. Plein de maîtrise et de réussite en attaque, Montpellier a réussi une démonstration lors de la première période. Le gardien international Kévin Bonnefoi a fermé la boutique (45 % d'arrêts) et écoeuré les Portugais, notamment le pivot Iturriza Alvarez.
Kévin Bonnefoi a sécurisé une défense déterminée pour offrir autant de ballons de contres à l'ailier international Hugo Descat, auteur de six buts avant la pause. Au coeur de la première période, au bénéfice d'une rotation fluide, le MHB a infligé un KO à Porto (9-2) pour basculer à la mi-temps avec huit buts d'avance (19-11), son écart maximal. Montpellier s'est offert le luxe d'une seconde période sans peur devant des Portugais résignés et peut continuer à rêver à un troisième sacre.
Ligue des champions
Terrible pour le PSG : Battu d'un but à Kiel, Paris est privé de Final 4
19/05/2022 À 20:34
Ligue des champions
Karabatic croit en l'exploit à Kiel : "Ça sera compliqué, mais pas impossible"
18/05/2022 À 21:22