Une classe d'écart. Le HBC Nantes s'est lourdement incliné (33-40) à Kielce (Pologne), mercredi lors de la première journée de la phase de groupe de la Ligue des champions. Dominé dès le début de la rencontre, le "H" n'a pas fait illusion chez le finaliste de la dernière édition et vainqueur en 2016, dans le groupe B de la C1, soit le plus relevé avec notamment le Barça, double tenant du titre, Kiel et les Danois d'Aalborg.
Si les Nantais ont sombré en Pologne, ils le doivent en partie à une entame de match catastrophique. Le "H" n'a inscrit son premier but qu'au bout de quatre minutes, alors qu'il était déjà mené 4 à 0, la faute à trois parades inaugurales de Mateusz Kornecki, et l'exclusion temporaire de Jérémy Toto (2e). Le nouvel entraîneur des Nantais, Grégory Cojean, s'est donc résigné à prendre un temps mort à mi-chemin de la première période, alors que l'armada polonaise menait déjà 9 à 3.
Ligue des champions
Metz s'offre un exploit à Györ
24/09/2022 À 18:29

Tournat solide face à ses ex-coéquipiers

Autre point noir de la soirée nantaise, les cinq exclusions temporaires infligées par les arbitres, signe de l'incapacité du "H" à contenir les attaques polonaises sans faire de faute. Si l'on attendait la prestation des deux nouvelles recrues françaises de Kielce, Nedim Remili et Benoît Kounkoud, transfuges du Paris Saint-Germain, c'est un ancien de la maison nantaise qui a imposé sa loi : le pivot Nicolas Tournat, auteur de six buts en autant de tentatives.
L'ailier gauche Dylan Nahi, autre Français et ancien Parisien, a également été performant en marquant quatre buts, dont le plus spectaculaire de la rencontre : dans un jeu de transition, il a repris une passe déviée en l'air avant de se retourner et de marquer dos aux cages, d'un coup de poignet (40e).
Menés 23-18 à la mi-temps, les Nantais se sont finalement inclinés de sept buts d'écart, dans un groupe où il leur faudra à tout prix s'imposer contre les Norvégiens d'Elverum et les Slovènes de Celje, ciblés par Grégory Cojean car a priori plus abordables. "On va essayer de gagner des points contre les grosses écuries", avait également promis l'entraîneur nantais. Kielce ne l'entendait pas ainsi.
Ligue des champions
Nantes ouvre son compteur européen : Le résumé du succès sur Szeged
22/09/2022 À 19:26
Ligue des champions
Le PSG se reprend et s'impose face au Wisla Plock
21/09/2022 À 20:20