Les Dragonnes, qui avaient surclassé les Norvégiennes de Storhamar (31-22) pour leurs débuts dans la nouvelle saison de C1 le week-end dernier, ont globalement dominé les débats et comptaient encore 4 buts d'avance à la 44e minute (27-23). Mais une fin de match mal maîtrisée leur a coûté une victoire qui leur tendait les bras. Il a même fallu un jet aux 7 mètres de Julie Le Brévec pour arracher l'égalisation à 32 partout.

De Paula s'est démultipliée

Les joueuses d'Emmanuel Mayonnade n'ont cependant pas à rougir de ce match nul car le Rapid Bucarest est perçu comme l'adversaire le plus redoutable avec Györ dans ce groupe composé également de Storhamar ou d'Esbjerg. Les Messines ont pu compter sur la performance majuscule de Bruna de Paula (11 buts dont quelques-uns en slalom) et de Sarah Bouktit qui a fait parlé sa puissance (6 buts), bien secondées par Kristina Jorgensen (5 buts).
Ligue des champions
Metz s'offre un exploit à Györ
24/09/2022 À 18:29
Les Dragonnes, troisièmes de la dernière édition, battues par les Vipers lors du Final Four de Budapest il y a trois mois, nourrissent de fortes ambitions cette saison avec l'ambition d'accrocher pourquoi pas le premier titre européen de leur histoire. Mais, avec sept départs à l'intersaison, dont les internationales Méline Nocandy (Paris) et Orlane Kanor (Rapid Bucarest), elles devront afficher une bien meilleures solidité défensive pour atteindre leur objectif.

Roumanie - France : 2-0

Deux heures plus tard, Brest déjà battu en ouverture par les championnes en titre de Vipers s'est lourdement incliné (33-26) devant le CSM Bucarest sous les yeux du sélectionneur Olivier Krumbholz, venu superviser les huit internationales, dont cinq côté brestois, présentes sur le parquet de la Brest Arena.
Après un début de match plutôt équilibré, la machine brestoise s'est complètement grippée. Les joueuses de Pablo Morel n'ont pas marqué pendant près de 12 minutes au coeur du premier acte, soit par maladresse, soit à cause de la classe de la gardienne française du club roumain, Laura Glaser, qui les a écoeurées. C'est donc logiquement qu'elles sont rentrées aux vestiaires avec un handicap de 4 buts (13-17). Après un petit rapproché (21-24, 41e), elles ont payé leurs efforts pour finalement concéder leur deuxième revers d'affilée ans cette campagne.
Alors que les Dragonnes, co-leaders du championnat de France (9 points) avec Brest et Celles-sur-Belle, vont enchaîner trois autres déplacements européens à Györ (24 septembre), à Buducnost (4 octobre) et à Esbjerg (16 octobre), les Brestoises iront défier le FTC mercredi à Budapest.
Ligue des champions
Nantes ouvre son compteur européen : Le résumé du succès sur Szeged
22/09/2022 À 19:26
Ligue des champions
Le PSG se reprend et s'impose face au Wisla Plock
21/09/2022 À 20:20