Deuxième équipe française toujours engagée dans la compétition et candidat déclaré au titre final, Montpellier recevait Kadetten Schaffhausen en ce 1/8e de finale aller. A l’extérieur pour le match retour, Patrice Canayer ne voulait laisser aucune place au doute et comptait bien faire le maximum à Bougnol. Mais les Montpelliérains ont concédé un nul (27-27) qui ne leur laissera pas le choix en Suisse
Ce sont les visiteurs qui ont dicté le tempo du début de match. La rencontre a démarré sur un rythme offensif particulièrement élevé (6′ : 5-5). À ce jeu là, c’est le jeune arrière gauche suisse Jonas Schelker qui s'est régalé avec 5 buts dans le premier acte. Pour autant, les Montpelliérains ont tenu le rythme derrière avant de prendre les commandes au quart d’heure de jeu, sur un missile de Kyllian Villeminot. L’exclusion de Herburger a permis aux Héraultais d’accentuer la pression, et Lenne a porté l’avance à deux longueurs (17′ : 9-7).

Bonnefoi rassure les siens

Tokyo 2020
Coup de froid pour les Bleues
IL Y A UNE HEURE
Avec un court avantage, Montpellier et Hugo Descat (5 buts en première) ne sont pas parvenus pas pour autant à se détacher au score. Le rythme offensif des premières minutes s’est brutalement calmé et les deux équipes se sont livrées un mano à mano indécis. L’entrée de Kévin Bonnefoi a redonné des certitudes à la défense française, et Lucas Pellas a permis aux siens de retrouver deux unités d’avance à quelques secondes du terme. Le temps mort d’Eyjolfsson a permis à ses joueurs de trouver Schmidt aux 6 mètres, mais ce dernier a été théâtralement bâché par le portier français pour clore ce premier acte (MT : 15-13).
L’avance acquise a pourtant fondu de la même façon que celle de Nîmes plus tôt dans la soirée. Butant sur un Kristian Pilipovic en forme, Montpellier a vu son adversaire revenir à vitesse grand V, passant même devant à la faveur d’un 4-0 (30′ : 16-13 ; 38′ : 16-17). C’est finalement le capitaine Valentin Porte qui a mis un terme à près de 8 minutes d’apathie offensive, et relancé la machine. Yannis Lenne a été efficace sur son aile, Richardson et Villeminot ont lâché leur bras et Montpellier a repris les commandes (44′ : 21-19).

Montpellier ne s’est rien épargné dans l’enfer du money time

L’avance montpelliéraine n’a été que de courte durée. Sur un missile de Maros en bout de possession, suivi d’un énième arrêt de Pilipovic, les Kadetten Schaffhausen ont recollé (50′ : 22-22). Encore une fois, un Valentin Porte fiable dans les bons moment a remis ses partenaires devant avant le temps mort suisse. Choix payant, avec 2 flèches tirées par Schelker et Luka Maros, tandis que la cage suisse est restée inviolée. Deux minutes plus tard, les situations se sont inversées et c’est Canayer qui a posé son carton vert (54′ : 23-24).
Melvynn Richardson a ramené les siens à hauteur mais Luka Maros, bien plus discret au scoring le reste du match, s'est révélé être un redoutable atout offensif pour son équipe. Après avoir transpercé la défense par un tir au travers, il a fait briller Sebastian Frimmel sur kung-fu pour permettre à son équipe de rester devant. Contraint de sauver les meubles, Patrice Canayer a posé un ultime temps mort, alors que son équipe était menée à un peu plus d’une minute du terme (58′ : 26-27). Malheureusement, Kyllian Villeminot a échoué une nouvelle fois sur Pilipovic, et Adalsteinn Eyjolfsson a eu le luxe d’un temps mort pour travailler son dernier assaut.
Assaut fort heureusement rapidement manqué, laissant une dernière munition au MHB. Richardson a trouvé une première fois la faute, retournant au combat, pour arracher un penalty au bout du suspens. Hugo Descat, impeccable dans l’exercice, l'a converti pour assurer le minimum du match nul (SF : 27-27). Loin de satisfaire les Montpelliérains, ce match nul rend la victoire impérative la semaine prochaine. Une rencontre à l’extérieur, où ils devront montrer un bien meilleur visage pour poursuivre leur parcours européen.

Statistiques :

Statistiques à venir…
Antoine Piollat
Tokyo 2020
France - Espagne EN DIRECT VIDEO
IL Y A 3 HEURES
Tokyo 2020
France - Espagne EN DIRECT
IL Y A 3 HEURES