Imago

La France échoue de peu

La France échoue de peu
Par Eurosport

Le 14/12/2007 à 00:00Mis à jour

Malgré deux prolongations, la France a été battue par la Roumanie (31-34) en quarts de finale du Mondial à Paris-Bercy. Si le rêve mondial s'achève, les filles de Krumbholz ont une dernière mission à remplir : se qualifier pour les JO de Pékin en terminan

MONDIAL-2007 - Quarts de finale

FRANCE - ROUMANIE : 31-34

La France ne jouera pas une nouvelle finale mondiale. Aussi dur que cela puisse paraître, les Bleues ne revivront pas le Mondial 1999, qui les avait vues jouer un match d'anthologie pour un titre mondial, finalement perdu après deux prolongations face à la Norvège... Et bizarrement, c'est sur cette même mésaventure que les protégées d'Olivier Krumbholz quittent la compétition, mais dès les quarts de finale. La faute à une formation roumaine, vice-championne du monde redoutable, qui a profité de tous les cadeaux français pour s'imposer dans les cinq dernières minutes.

Tounkara rate la balle de match...

Cinq buts pour Herbrecht sur huit tentatives. Et surtout huit arrêts de Nicolas, littéralement déchaînée dans ses buts, pour 50% de réussite... Tout réussit aux Bleues avant la seconde période. Mais Herbrecht reste muette pendant les trente minutes suivantes. Et Nicolas a moins la "baraka". Un 5-0 pour les Roumaines relance les vice-championnes du monde après la pause. La France bafouille son handball, la faute à une défense roumaine plus haute et surtout plus hargneuse sur Pecqueux-Rolland, Herbrecht et Wendling, qui finira sur un zéro pointé en attaque.

Grâce à l'entraîneur Gheorghe Tadici sur tous les fronts, les Roumaines encaissent et restent cette fois-ci collées au score. En infériorité numérique, elles ne parviennent toutefois pas à inscrire le but du match en fin de temps réglementaire, après un penalty de Borg inscrit dans les dernières secondes (24-24). A l'issue de la première prolongation de dix minutes (27-27), Tounkara, seule à droite, rate la balle de match... La seconde tourne en faveur des joueuses principalement issues du club de Valcea, qui brille en Ligue des Champions.

L'expérience des vice-championnes du monde fait le reste. Avec un but de retard à la pause de la seconde prolongation (29-30), les Françaises ne parviennent pas à trouver des solutions en attaque. Après des parades successives de la gardienne roumaine, trois contres sont fatals aux Bleues, et ce, malgré deux nouveaux arrêts de Nicolas (34-31). Les Roumaines, leaders de leur groupe du tour principal, continuent ainsi logiquement leur chemin pour retrouver la Russie en demi-finale, qui sera un remake de la finale 2005. Pour la France, le temps sera à la (re)mobilisation pour décrocher une place pour les JO de Pékin, qui débutera face à la Hongrie samedi midi. Même si les têtes seront ailleurs.

0
0