Les Bleus enchaînent un troisième succès consécutif dans ce tournoi olympique et se qualifient pour les quarts de finale. En venant à bout d’une valeureuse équipe allemande en fin de match (30-29), l’équipe de France compte six points et est assurée de terminer dans les quatre premiers du groupe A.
Suivez l'intégralité des Jeux Olympiques en vous abonnant à Eurosport
Les joueurs de Guillaume Gille pourront jouer les prochains matches de poules contre la Norvège et l’Espagne allégés d’un poids mais devront tenter de les remporter afin d’éviter le Danemark ou la Suède, partis pour terminer premier et deuxième du groupe B.
Tokyo 2020
Krumbholz, le "macho gueulard" devenu légende du sport français
08/08/2021 À 12:14
"Il ne faut pas trop regarder la poule d’en face et tenter d’améliorer ce qu’il y a à améliorer", a confié Luka Karabatic à l’issue de la rencontre. Et des choses à améliorer, il y en a. Pourtant bien partis en début de rencontre avec, rapidement, un avantage de cinq buts (11e, 7-2), les Bleus ont ensuite commis quelques erreurs d’inattention dans les dix dernières minutes de la première période et ont vu les Allemands réduire l’écart au score. Sans conséquence grave puisque les Tricolores, solides défensivement et efficaces offensivement, sont entrés au vestiaire avec un avantage logique de trois buts.

Un dernier jet de 7 m d'Hugo Descat vient sceller la victoire des Bleus

Une seconde période plus compliquée

Au retour de la pause, les joueurs de Guillaume Gille ont commencé à jouer à l’envers. De nouvelles pertes de balles, comme face au Brésil lundi, et des échecs au tir face à Andreas Wolff (5 arrêts), entré à la place de Johannes Bitter (2), ont entraîné une disette française de sept minutes, permettant aux Allemands de prendre l’avantage pour la première fois de la rencontre à la 39e (18-19). Heureusement, Dika Mem (6/10 au tir), Hugo Descat (5/6) et Timothey Nguessan, qui avait besoin de se rassurer, (3/5) ont remis les Tricolores en tête.
Mais les Allemands n’ont pas abdiqué. A six minutes de la fin, ils sont même parvenus à égaliser grâce à l’intenable Steffen Weinhold (6/8). Mais le temps mort de Guillaume Gille à la 54e, et sa consigne de rester solide défensivement sur la fin de rencontre, ont permis aux Bleus de remporter ce troisième match (30-29). Vincent Gérard, auteur de neuf arrêts, s’est, une nouvelle fois, montré rassurant et déterminant dans le succès français.
Ce 3/3 pour l’équipe de France est synonyme de qualification en quarts de finale. Les chocs face à l’Espagne et la Norvège vendredi et dimanche sont désormais déterminants pour la suite du tournoi olympique puisqu’une première place éviterait de tomber sur les deux grosses nations du groupe B, la Suède et le Danemark. Mais pour cela, les joueurs de Guillaume Gille devront améliorer ce qu’il y a à améliorer, comme l’a si bien dit Luka Karabatic.
Tokyo 2020
Pour les Bleues, le chemin a été long : "On a mis les tripes depuis le début"
08/08/2021 À 09:50
Tokyo 2020
Krumbholz : "On voulait prendre notre revanche par rapport à Rio"
08/08/2021 À 09:42