Ce n'est pas leur double. Mais ça y ressemble un peu. Alors qu'ils peuvent entrer dans le Panthéon du sport tricolore, Nikola Karabatic, Luc Abalo et Michaël Guigou, les derniers des Experts, vont retrouver le Danemark, une équipe qui a pris leur relais sur la scène internationale depuis des années maintenant. Comme l'ont fait les Français à partir de 2008, les Danois règnent sur le handball. Et ça commence à durer.
S'ils ont été sacrés champions d'Europe en 2008 et 2012, les Scandinaves ont vraiment débuté leur domination en 2016 à Rio. Médaillés d'or aux Jeux Olympiques en s'imposant en finale contre les Bleus, ils sont devenus les patrons depuis. Doubles champions du monde (2021 et 2019), ils n'ont raté que les championnats d'Europe dans l'intervalle, laissant seulement l'Espagne se glisser dans les palmarès (Euro 2018 et 2020).
Tokyo 2020
Krumbholz, le "macho gueulard" devenu légende du sport français
08/08/2021 À 12:14

Mikkel Hansen

Crédit: Getty Images

Les Danois veulent imiter les Experts

Même privé de son demi-centre star Rasmus Lauge (victime d'une rupture des ligaments croisés du genou droit en décembre) et malgré son échec lors du dernier Euro au premier tour, le Danemark est ainsi arrivé avec le statut de grand favori à Tokyo. Car entre leur gardien Niklas Landin – élu meilleur joueur du monde 2019 – ou encore le Parisien Henrik Toft Hansen, les Danois, qui se sont appuyés sur une défense solide jusque-là, restent une vraie armada dans le sillage de leur star Mikkel Hansen.
Meilleur handballeur du monde en 2011, 2015 et 2018, l'arrière-gauche, qui quittera le PSG en 2022, régale sur les parquets tokyoïtes. "The Hammer" ("le marteau", son surnom) est le meilleur buteur du tournoi avec 52 buts. Il enchaîne les performances de haut-niveau. En demi-finale, il a ainsi martyrisé les Espagnols avec 12 buts à 75% de réussite pour guider sa sélection vers la victoire (27-23) ! Il sera évidemment à surveiller comme le lait sur le feu en finale. Mais ça, les Français, qui avaient subi sa foudre en demi-finale (revers 38-30) du Mondial 2019 (12 buts), le savent déjà
Ce samedi, le Danemark veut en tout cas écrire l'histoire. En cas de victoire face à l'équipe de France, les champions du monde peuvent devenir la troisième équipe à conserver leur couronne olympique, après la Russie (1988, 1992) et les… Experts français (2008, 2012). A Nikola Karabatic and co de trouver comment stopper cette série.
Tokyo 2020
Pour les Bleues, le chemin a été long : "On a mis les tripes depuis le début"
08/08/2021 À 09:50
Tokyo 2020
Krumbholz : "On voulait prendre notre revanche par rapport à Rio"
08/08/2021 À 09:42