Un début de match raté, une partie irrespirable jusqu’au bout ou presque, et la victoire à la fin : pas de doute, on a retrouvé les Bleus. Pour son entrée en lice dans le TQO à Montpellier, l’équipe de France a galéré, mais a réalisé une superbe seconde période, avec notamment un Yann Genty en surbrillance dans les cages, pour s’imposer face à la Croatie (30-26) et lancer parfaitement sa quête d’un billet pour les Jeux de Tokyo.
Comme un remake de leurs nombreux matches accrochés en Egypte. A l’instar de leur parcours au Mondial, il y a deux mois, les joueurs de Guillaume Gille ont encore été sur courant alternatif, d’abord dominés par la Croatie, vice-championne d’Europe, avant de ressortir avec le sourire, grâce à une force de caractère et une profondeur de banc qui leur permettra sûrement de faire la différence lors de ce tournoi de qualification. Le début de match des coéquipiers de Michaël Guigou, comme souvent, a pourtant laissé présager le pire.
Tokyo 2020
Les Bleues gâchent encore et se compliquent la vie
IL Y A 14 HEURES
Jusqu’au 21 mars, l’abonnement à l’application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre la Ligue des champions en LIVE et sans PUB

Genty, entrée décisive en seconde période

Alors que les défenses ont pris d’emblée le pas sur les attaques, avec seulement deux buts marqués au bout de neuf minutes de jeu (1-1), c’est la Croatie qui a, peu à peu, fait le plus de différences devant. Les joueurs de Hrvoje Horvat ont été bien aidés par une arrière garde tricolore trop timides, qui a longtemps subi les coups de génie du Barcelonais Luka Cindric, avec en prime un Ivan Cupic en forme olympique (10/11 au tir dont 5/5 à 7 mètres).
Menés de 4 buts juste après le retour des vestiaires (13-17, 33e), les quatrièmes du dernier championnat du monde n’ont, comme à leur habitude, pas abdiqué pour autant. Le duo de pivots Fabregas-Tournat aligné en défense d’entrée de deuxième acte, ainsi que Yann Genty dans les buts, ont donné le ton. Plus mobiles et compacts, plus agressifs, les Bleus ont progressivement déréglé les partenaires de Domagoj Duvjnak en attaque. Menés depuis la 16e minute de jeu, ils ont repris les devants à la 54e, grâce notamment aux coups de boutoir de Dika Mem (5 buts à 100% de réussite), Kentin Mahé (5/7) et Timothey N’Guessan (4/5).
Genty, auteur de sa 6e parade du match (38% de réussite) sur un contre en solo de Manuel Strlek à la 58e minute, a définitivement plié le match, permettant à Melvyn Richardson de soigner le goal-average ensuite. Avec cette victoire d’entrée, la France se donne un grand bol d’air dans son objectif de qualification, et une victoire dès ce samedi (21h) face à la Tunisie, assurerait quasiment la place des Bleus à Tokyo cet été.
Tokyo 2020
Comité Olympique Russe - France EN DIRECT VIDEO
IL Y A 19 HEURES
Tokyo 2020
Passe de Karabatic, tir de Remili : le spectaculaire kung-fu français contre l'Espagne en vidéo
HIER À 13:19