PARA CANOË : Barbosa argentée, record de Pékin égalé pour les Bleus

La jeune étudiante en graphisme n'a pas perdu de temps. A 22 ans, Nélia Barbosa découvre les Jeux Paralympiques à Tokyo mais a déjà décroché une médaille d'argent. Elle a terminé à la deuxième place sur 200m catégorie KL3 en 51"558 sur le site du Sea Forest Waterway et offre au canoë français sa seconde médaille. Grâce à cette nouvelle récompense, les Bleus totalisent 52 breloques et égalent le record établi à Pékin 2008.
Jeux Paralympiques
Tokyo tourne la page des paralympiques et passe le relais à Paris
05/09/2021 À 13:37
Amputée de la jambe droite il y a quatre ans à cause d'une maladie, Barbosa a devancé de justesse l'Allemande Barberer. La Britannique Sugar, elle, était intouchable mais Barbosa peut déjà prendre rendez-vous pour 2024. A 40 ans, Eddie Potdevin dispute aussi ses premiers Jeux et s'était qualifié pour la finale en VA'A (pirogue) 200m catégorie KL3. L'Ardennais a toutefois dû se contenter de la 6e place en 53’’055 soit à peine 3 dixièmes de plus que le Britannique Stuart Wood, médaillé de bronze en 52"760. L’Australien Curtis Mc Grath s'est paré d'or en 50’’537.

PARA BADMINTON : Deux médailles en vue pour Mazur, Noël également dans le coup

Le total de médailles décrochées par les Tricolores à Pékin sera même battu car Lucas Mazur est assuré de remporter l'or ou l'argent en badminton SL4. Le Français, numéro 1 mondial, est sorti vainqueur de son combat face à l'Indien Tarun pour rejoindre la finale. Si Mazur a remporté le premier set (21-16), son adversaire a justifié son statut de numéro 2 mondial en s'imposant dans le second (16-21). Malgré une fatigue évidente, Mazur s'est accroché pour s'imposer dans la troisième manche (21-18).
Dimanche en finale, le Français affrontera Suhas Yathiraj qu'il a déjà battu lors de la phase de groupes. Le para badminton français pourrait obtenir sa première médaille dès ce samedi midi. Lenaïg Morin et Faustine Noël ont perdu en demi-finale du double SL3-SU5 face aux Indonésiennes (0-2) mais disputeront le match pour le bronze. L'emploi du temps de Noël et Mazure sera décidément chargé puisqu'ils se sont qualifiés pour la finale du double mixte qui aura lieu dimanche. Ils ont battu le duo japonais Fujihara-Sugino et affronteront leurs grands rivaux indonésiens Susanto et Oktila.

PARA ATHLETISME : Keita au pied du podium pour sa dernière

La piste du Stade Olympique de Tokyo n'a pas souri à Nantenin Keita. La championne paralympique en titre sur 400m T13 a, cette fois, fini à une frustrante 4e place en 57"17 derrière l'Azerbaidjanaise Valiyeva, l'Espagnole Iglesias Forneiro et l'Américaine Crosby. La reine du tour de piste tire sa révérence sur une petite déception après ses quatre médailles obtenues à Pékin, Londres et Rio.

Être albinos n'est pas une honte : Keita a un titre et une cause à défendre

Thierry Cibone, lui, avait débuté à Sydney en 2000 au lancer du poids en catégorie F34. Il a terminé 8e du concours avec un jet à 10m34. Le Jordanien Ahmad Hindi a été sacré avec un jet à 12m25, nouveau record du monde.

PARA TIR : Une nouvelle 5e place pour De La Forest

Ils étaient trois Français engagés dans les qualifications du tir à la carabine 50m mixte couché SH2. Tanguy de La Forest a réussi à se qualifier pour la finale contrairement à Vincent Fagnon et Alain Quittet. Déjà 5e à 10m mercredi dernier, De La Forest a finalement terminé au même rang avec un score de 186,5. Le Serbe Dragan Ristic a remporté l'or avec 252,7 points, nouveau record du monde, devant son compatriote Savanovic et l'Ukrainien Kovalchuk.
Jeux Paralympiques
Maracineanu veut "plus de liens entre olympique et paralympique"
05/09/2021 À 09:27
Jeux Paralympiques
Léauté porte-drapeau de la cérémonie de clôture
05/09/2021 À 09:04