Le métal change mais Benjamin Daviet continue d'engranger des médailles. Après les deux titres décrochés sur le sprint KO, en ski de fond, et sur l'individuel, en biathlon, le Français s'est offert ce samedi la médaille d'argent du 12,5km de ski de fond. En pleine confiance et grande forme depuis quatre jours, le Tricolore a longtemps cru à un troisième titre dans ces Jeux de Pékin mais il a finalement échoué à 1''3 du Chinois Chenyang Wang et doit se contenter de l'argent, sa 9e médaille aux Paralympiques. Le Chinois Jiayun Cai (+ 10''2) complète le podium.
Retiendra t-il plus la joie d'une nouvelle médaille, sa 3e dans ces Jeux 2022, ou la déception de passer si près d'un nouveau titre ? Benjamin Daviet avait fait le choix de partir très prudemment pour accélérer au fur et à mesure, une tactique efficace en un sens puisqu'elle lui a permis de briguer une belle médaille d'argent. Mais le faible écart (1''3) avec le vainqueur et le scénario de la course risquent de lui laisser de gros regrets. Car le Tricolore a signé une remontée exceptionnelle.
Jeux Paralympiques
Bauchet au plus que parfait, Deleplace et Bochet en-dedans : le carnet de notes des Bleus
13/03/2022 À 18:15
Abonnez-vous à Eurosport pour suivre une année complète de sport !

Une folle remontée, mais trop tardive

Pointé un temps à plus de 20'' de ses adversaires en première moitié de course, le Français a alors accéléré l'allure, grappillant seconde après seconde sur ses concurrents. Très vite, le podium est apparu comme une évidence mais le métal de la médaille restait à déterminer. On a pensé que la lutte allait être avec Jiayun Cai, lorsque Daviet est passé avec 8'' de retard sur Wang à 1km de l'arrivée. Mais le skieur de 32 ans a fondu sur le chrono du Chinois dans ce dernier kilomètre, laissant un temps croire à une extraordinaire remontée. Mais malgré tous les efforts fournis dans la dernière ligne droite, le Français a finalement échoué pour 1''3. Il se contentera toutefois bien volontiers d'une troisième médaille, lui dont les Jeux avaient bien mal débuté.

Benjamin Daviet, sur le 12,5km de ski de fond des Paralympiques 2022

Crédit: Getty Images

C'est donc Chenyang Wang qui s'offre le titre du 12,5km de ski de fond, catégorie debout. Amputé des deux bras, le Chinois de 20 ans vit ses deuxièmes Paralympiques mais n'avait jusqu'ici jamais accroché de médaille. C'est désormais chose faite. Comme un symbole de l'immense domination chinoise au tableau des médailles, il est accompagné sur le podium par un autre de ses compatriotes, Jiayun Cai qui se pare de bronze.
Jeux Paralympiques
La Chine reine à domicile, la France encore au pied du podium : le tableau des médailles final
13/03/2022 À 10:58
Jeux Paralympiques
De zéro à héros, l'étonnante percée des Chinois
13/03/2022 À 10:25