COUPE STANLEY 2009
MATCH 5 - DETROIT-PITTSBURGH: 5-0
Detroit mène la série 3-2
30.05: Detroit-Pittsburgh: 3-1
31.05: Detroit-Pittsburgh: 3-1
02.06: Pittsburgh-Detroit: 4-2
04.06: Pittsburgh-Detroit: 4-2
06.06: Detroit-Pittsburgh: 5-0
09.06: Pittsburgh-Detroit
12.06: Detroit-Pittsburgh *
Hockey sur glace
Pittsburgh s'accroche
05/06/2009 À 08:00
Detroit avait besoin de deux choses: une victoire pour reprendre la main dans cette finale, et du repos. Les Red Wings sont comblés. Samedi soir, en étrillant Pittsburgh 5-0 dans le 5e match de la Coupe Stanley, ils mènent désormais trois victoires à deux et ne sont plus qu'à une marche de leur 12e titre, qui serait surtout le 5e en l'espace de douze ans. Tout aussi important, Detroit bénéficie de trois jours de repos bienvenus après le rythme infernal imposé par CBS, diffuseur de cette série finale (cinq matches en huit jours). Incontestablement, les vieilles jambes du Michigan avaient davantage souffert de ce tempo effréné que leurs jeunes rivaux de Pennsylvanie.
Battus deux fois à Pittsburgh, les hommes de Mike Babcock avaient une énorme pression sur les épaules samedi. Mais devant leur public chaud bouillant de la Joe Louis Arena, ils n'ont fait qu'une bouchée de leur adversaire. Les Penguins ont pourtant dominé le début de match, mais après 13 minutes, Daniel Cleary ouvrait le score. Un but sur lequel Pavel Datsyuk, enfin de retour après six matches d'absence à cause d'une blessure à un pied, était crédité d'une assistance. Le deuxième point seulement du Russe dans ces playoffs. Mais son retour soulage indéniablement la ligne d'attaque rouge, qui reposait trop sur Henrik Zetterberg ou Johan Franzen ces derniers temps.
Mais c'est lors de la seconde période que Detroit a définitivement plié le match en inscrivant quatre nouveaux buts par Valtteri Filppula, Niklas Kronwall, Brian Rafalski, et Henrik Zetterberg, les trois derniers étant marqués sur situation de jeu de puissance, un des gros points faibles des Red Wings depuis le début de la finale. Chris Osgood, après avoir pris huit buts lors des deux derniers matches, s'est offert le 15e blanchissage de sa carrière en playoffs. "C'est une victoire très importante. Nous savions tous que ce 5e match était déterminant", souffle Mike Babcock. Pour remporter le trophée, Pittsburgh devra obligatoirement remporter les deux derniers matches, y compris le 7e, sur la glace de Detroit. Or les Wings présentent un bilan impressionnant cette saison à domicile en playoffs: 11 victoires et une seule défaite, en prolongation, face à Anaheim.
Hockey sur glace
Detroit, le coup de jeune
01/06/2009 À 07:00
Hockey sur glace
Hossa à Chicago
18/07/2009 À 10:39