L’affiche n’a pas tenu toutes ses promesses. Entre les Etats-Unis et le Canada, il n’y a cette fois pas eu match, tant les joueurs à la feuille d’érable ont semblé maîtres de leur sujet. Dominateurs, très solides défensivement, les Canadiens ont étouffé une équipe américaine bien trop timorée et sans solution pour s'imposer logiquement(1-0). Quatre ans après son titre acquis à Vancouver face aux Etats-Unis (3-2 après prolongation), le Canada s’offre ainsi une nouvelle finale olympique, la douzième de son histoire. Dimanche (13h), Sidney Crosby et les siens défieront la Suède pour un huitième titre.

Pourtant impressionnants depuis le début du tournoi (17 buts marqués, 6 encaissés en 4 matches), les Etats-Unis s’en sont remis à leur gardien Jonathan Quick, auteur de 36 arrêts, pour rester en vie dans la partie. Devant, Oshie, Kesler ou encore Parise (8 tirs !) n’ont que trop rarement inquiété Carey Price (31 arrêts), notamment en power play (6 minutes de pénalité contre le Canada, 4 contre les Etats-Unis), et ne sont jamais parvenus à installer leur jeu.

Championnat du monde
Russie-Finlande et Canada-République tchèque en demi-finales du Mondial
23/05/2019 À 18:18

Barack Obama doit deux caisses bières à Stephen Harper

Logiquement, le Canada a trouvé l’ouverture en tout début de deuxième période par Jamie Benn (21'41"), au terme d’un très bel enchaînement collectif. Après un bon travail derrière la cage, Ryan Getzlaf a servi une première fois l’attaquant de Dallas qui a dévié pour Jay Bouwmeester à la bleue. Le lancer du défenseur de Saint-Louis s’est transformé en passe décisive pour Benn, qui a bien suivi dans le slot, au deuxième poteau, pour marquer son deuxième but de la compétition dans la cage vide. 

Au lendemain de la défaite des filles en finale contre le Canada (3-2 après prolongation), les Etats-Unis butent une nouvelle fois sur leur plus grand ennemi, pour la 12e fois en 18 confrontations aux Jeux Olympiques. Quatre ans après son doublé à Vancouver, le hockey canadien n’est plus qu’à une marche d’un nouveau doublé historique. Stephen Harper, le Premier ministre canadien, à qui Barack Obama doit désormais deux caisses de bières, s’en lèche déjà les babines.

Lire le tweet

Championnat du monde
Le Canada fait tomber la Russie
17/05/2018 À 16:58
Championnat du monde
Les Etats-Unis qualifiés pour les demies dans la douleur
17/05/2018 À 16:54