Les États-Unis ont su augmenter leur niveau de jeu quand il le fallait: guère convaincants en phase de poule, ils ont réussi mardi à battre la Slovaquie en barrages (5-1) pour se qualifier en quarts de finale du tournoi de hockey sur glace des Jeux de Pyeongchang. L'équipe américaine, privée de ses meilleurs joueurs retenus par le championnat NHL, qui a décidé de ne pas faire de pause durant les JO, sera opposée à la République tchèque en quarts, que les États-Unis, avec leurs vedettes, avaient justement battu ces mêmes Tchèques en quarts de finale il y a quatre ans à Sotchi (5-2).

Demi-finalistes en 2014, finalistes lors des Jeux précédents à Vancouver en 2010, les Américains risquaient cette fois d'être éliminés dès les barrages d'accession aux quarts après n'avoir pris que la 3e place de leur groupe en première phase, derrière les athlètes olympiques de Russie et l'étonnante Slovénie. En trois matches de poule, les joueurs de Tony Granato n'avaient gagné qu'une rencontre (déjà contre la Slovaquie) en n'inscrivant que quatre buts, mais mardi ils ont réussi à marquer cinq fois.

PyeongChang
Après 26 ans d'attente, la Russie (sous bannière olympique) est redevenue reine des Jeux
25/02/2018 À 07:08

Donato en leader inattendu

Et, une nouvelle fois, ils ont pu compter sur leur jeune pépite, Ryan Donato. L'attaquant, qui joue en championnat universitaire avec la prestigieuse université de Harvard, a montré la voie en marquant deux buts. L'étudiant en sociologie de 22 ans, dont le père Ted Donato a longtemps joué en NHL et a terminé 4e aux JO 1992 d'Albertville avec les États-Unis, a marqué à lui seul quatre des neuf buts de son équipe depuis le début du tournoi.

Russie, Suède et le tenant du titre canadien sont aussi déjà qualifiés pour les quarts de finale. Les autres matches de barrage opposent la Corée du Sud à la Finlande, la Slovénie à la Norvège et la Suisse à l'Allemagne. Le dernier titre des États-Unis remonte à 1980, aux Jeux de Lake Placid où ils avaient notamment réussi le "Miracle sur glace" en battant contre toute attente la grande équipe d'URSS.

L'attaquant star des Etats-Unis, Ryan Donato, lors du match de barrages des JO 2018 de Pyeongchang, face à la Slovaquie

Crédit: Getty Images

PyeongChang
Quelle sensation : l'Allemagne sort le Canada !
23/02/2018 À 14:52
PyeongChang
Le Canada était invaincu depuis 24 matches aux Jeux... et les Etats-Unis sont passés par là
22/02/2018 À 07:31