Loix dans son jardin

Loix dans son jardin
Par Eurosport

Le 20/06/2012 à 16:05Mis à jour Le 20/06/2012 à 16:17

Le Belge Freddy Loix (Peugeot) a choisi Ypres, le terrain de ses sept exploits, pour revenir en IRC.

Le Rallye d'Ypres ne serait pas tout à fait le même sans Freddy Loix. Le Belge l'a remporté sept fois, dont trois depuis 2007 sous la bannière IRC. C'est avec plaisir qu'il va retrouver son épreuve fétiche jeudi, six mois après sa dernière apparition. "J'ai piloté une Peugeot 207 Super 2000 en championnat de France", explique-t-il. "J'ai fait un bon début de saison contre les WRC", lance-t-il. Au "Vins Macon", le week-end dernier, il était engagé pour la première fois au volant d'une Peugeot 307 WRC. Il a dû abandonner prématurément, sur ennui moteur.

Jeudi, le touche-à-tout va grossir les rangs de l'IRC, avec le même plaisir qu'avant : "La bagarre avec les bons pilotes du championnat m'a manqué, bien que la bataille avec Bryan Bouffier en championnat de France a été très intéressante. Il est dans la même auto que moi et connait très bien la Peugeot. On a eu de bonnes bagarres."

Bon, cherche-t-il à échapper au statut de favori à Ypres ? "Tout le monde me présente ainsi mais le niveau est très relevé en IRC et c'est en fait le seul rallye IRC que je vais faire cette saison", prévient-il. "Mon expérience va m'aider mais un gros challenge nous attend contre les Skoda." Le Norvégien Andreas Mikkelsen, leader avec 71 points, le Tchèque Jan Kopecky (58), le Finlandais Juho Hanninen (43) et l'Allemand Sepp Wiegand (34) occupent effectivement les quatre premières place du championnat. Bryan Bouffier, cinquième avec 27 points, est le premier non-Skoda.

Pour se préparer, Freddy Loix a conduit deux tests avec sa Peugeot, dont le dernier en mai. L'objectif était alors de rendre la 207 "plus progressive et pas si nerveuse". "Les spéciales à Ypres peuvent être très glissantes et la voiture doit être précise", rappelle-t-il. La météo locale annonce des averses jeudi et un ciel bleu vendredi. Une appréhension ? "Ça ne m'inquiète pas. J'ai gagné ici sur le mouillé comme sur le sec."

0
0