IRC Series

Hänninen impérial

Hänninen impérial
Par Eurosport

Le 04/06/2011 à 13:51Mis à jour Le 04/06/2011 à 16:37

Juho Hänninen (Skoda) a remporté samedi le Rallye de Yalta, 4e manche de la saison IRC. Le Finlandais, déjà vainqueur du Rallye des Canaries, mi-avril, reprend la tête du classement général, devant son équipier Jan Kopecky (Skoda), 3e en Ukraine. Bryan Bouffier (Peugeot) a pris la 2e place.

Impérial sur les routes de la région de Crimée, Juho Hänninen (Skoda) vient de démontrer qu'il était bien l'un des pilotes les plus rapides du plateau. Présent de manière ponctuelle cette saison en IRC, le Finlandais a remporté du côté de Yalta son 2e rallye en 2011 en IRC, sur les trois qu'il a disputés. Une performance qui lui permet de reprendre la tête du championnat avec 58 points. "C'est un bon week-end. Je n'ai pas crevé et je n'ai pas fait de fautes, a déclaré le champion IRC 2010. C'était un rallye difficile, très exigeant, mais l'équipe a fait un bon travail."

Après avoir pris un départ prudent, Hänninen a construit sa victoire vendredi dans la deuxième boucle de l'étape 2. Auteur du scratch dans l'ES7 et l'ES8, il a conclu en tête la journée avec 8.2 sec d'avance sur Bryan Bouffier (Peugeot). Samedi, il s'est attelé à contenir les assauts du Français. Ce dernier est revenu à 5.1 sec du Finlandais en fin de matinée avant de céder du terrain dans l'après-midi et se contenter de la 2e place. "C'est génial de marquer des gros points, j'en avais besoin, a déclaré Bouffier qui était sorti de la route dans la dernière spéciale au Tour de Corse. Ce n'était pas un week-end parfait. Nous avons fait quelques mauvais choix de pneus mais la voiture a bien fonctionné." Cette deuxième place lui permet de remonter à la 3e place du général, à six longueurs de Jan Kopecky (Skoda), deuxième avec 55 points.

Menacé par Andreas Mikkelsen (Skoda) à mi-journée, le Tchèque a rectifié le tir dans l'ES12 et l'ES13 grâce à deux meilleurs temps, s'assurant la dernière place sur le podium. "C'était une belle bagarre, a reconnu Kopecky. Vendredi, je suis sorti de la route et j'ai connu quelques problèmes. Mais aujourd'hui, je suis heureux de terminer à cette position." Derrière le quatuor de tête, Guy Wilks (Peugeot) a terminé 5e non sans avoir connu de nombreuses crevaisons dont une dans la dernière ES. Thierry Neuville (Peugeot) peut lui aussi maudire son tête à queue intervenu dans la deuxième étape. Relégué à la 9e place à l'issue de l'ES5, le Belge est remonté jusqu'en 6e position, ne marquant toutefois que huit points au général. "Nous avions un bon rythme tout le week-end, a-t-il déclaré. J'ai hâte de me rendre sur la prochaine épreuve." Celle-ci aura lieu chez lui en Belgique avec le Rallye d'Ypres (23-25 juin). L'occasion pour Neuville de se racheter devant ses supporters.

0
0