"Ne pas les décevoir"

Neuville : "Ne pas les décevoir"
Par Eurosport

Le 01/06/2011 à 13:55Mis à jour Le 01/06/2011 à 14:21

Vainqueur du Tour de Corse au mois de mai, Thierry Neuville (Peugeot) dispute ce week-end le Rallye Prime Yalta en Ukraine, 4e manche du championnat IRC. Avant de penser à une nouvelle victoire, le Belge veut avant tout finir l'épreuve et marquer de gros points.

Trois semaines après l'arrivée du Tour de Corse où il a décroché sa première victoire en IRC, Thierry Neuville (Peugeot) est de nouveau à pied d'oeuvre cette semaine en Ukraine. Le Belge part à l'assaut des spéciales du Rallye Prime Yalta, 4e manche de la saison, avec le plein de confiance. "Ce n’est pas une raison pour s’emballer, tranche-t-il J’aborderai le Yalta Rally comme je l’ai fait lors des récentes manches IRC : avec confiance, mais sans me précipiter. Suite à mes récentes séances d’essais, je me sens parfaitement à l’aise aux commandes de ma 207 S2000."

S'il a remporté le Tour de Corse, Neuville veut désormais aller plus loin. Pour lui mais aussi pour son équipe qui le soutient. "Je sais ce que je dois à l'équipe Kronos et à Peugeot Belgique pour en être arrivé là, lance-t-il. Je sens leur soutien et je ne veux pas les décevoir. La seule manière de les remercier, c'est d'être à l'arrivée à la meilleure place possible."

"Thierry peut être particulièrement compétitif ici"

Pour tenir ses promesses, Neuville devra apprendre vite, lui qui ne devait pas participer à cette manche asphalte du championnat. Mais Peugeot a préféré l'envoyer en Ukraine plutôt que sur le Barum Rallye fin août. "Nous pensons que Thierry peut être particulièrement compétitif ici, indique un porte parole de l'équipe Peugeot. Cela va lui permettre de multiplier ses chances de victoires et d'accumuler des kilomètres sur asphalte en vue du Rallye d'Ypres." Sur un rallye qu'il découvrira, comme beaucoup d'autres pilotes, Neuville devra préparer du mieux possible l'épreuve, notamment pendant les reconnaissances. "Comme elles sont limitées à deux passages partout, le plus important sera de prendre d’emblée d’excellentes notes, ajoute-t-il. Il faudra aussi aider les ingénieurs en leur décrivant avec la plus grande précision possible le terrain."

Un terrain qu'il apprivoisera donc et où il compte bien aller au bout. "Ma priorité est de rallier l'arrivée mais pas n'importe où. Je veux inscrire des points qui me seront utiles au championnat", avance-t-il encore. Avec 40 unités, Neuville figure à la 2e place du classement général à égalité avec Jan Kopecky (Skoda), à seulement 5 points du leader Freddy Loix (Skoda), absent en Ukraine. L'occasion est belle de s'emparer du commandement pour la première fois, trois semaines après sa première victoire.

0
0