Ce n'est pas le meilleur patineur au monde, mais c'est sûrement celui dont on parle le plus depuis quelques jours. Blake Skjellerup, 16e sur 1000 m à Vancouvert en 2010, a décidé que s'il obtenait son billet pour les J.O de Sotchi, il porterait un badge avec une arc-enc-ciel, représentant le mouvement gay LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres). Un acte qui pourrait être "banal" dans d'autres pays, mais pas en Russie, où Vladimir Poutine a fait une loi interdisant la promotion de l'homosexualité.
Interrogé par The Guardian, le sportif Néo-Zélandais s'est dit prêt à servir de porte-parole : "Je serai moi-même en Russie. Pour l'instant, ceci est illégal a déclaré le patineur. Mon objectif est d'inspirer, d'encourager et de soutenir les LGBT en Russie. J'aimerais que Poutine me rencontre. Je lui dirais à quel point je suis en désaccord avec ses lois anti propagande gay et qu'en tant que Président de la Russie, il doit représenter tous les citoyens de son pays". Pas sûr que les deux trouvent un terrain d'entente.
Paris 2024
Comment la Dream Team a construit sa légende : plongée dans l'épopée de Barcelone 92
07/08/2022 À 23:06
Paris 2024
Quand les "Bronzés" ouvraient la voie : revivez les 24 buts bleus de la petite finale de Barcelone
05/08/2022 À 12:53
Paris 2024
JO Paris 2024 : dates, calendrier... quand auront lieu les Jeux olympiques d'été en 2024 ?
01/08/2022 À 16:56