A 13h50, heure brésilienne, c'est tout un pays qui s'est embrasé. A Copenhague, à l'issue du vote des 98 membres du Comité International Olympique, son président Jacques Rogge a mis fin au suspense. Et c'est donc Rio de Janeiro qui s'est vu décerner l'organisation des Jeux Olympiques d'été 2016. Pour la première fois, l'épreuve aura lieu sur le continent sud-américain.
La cité carioca, qui succèdera à Londres, ville-hôte des JO de 2012, était opposée en finale à Madrid. Le résultat du vote est sans équivoque : 66 voix pour Rio, 32 seulement pour la capitale espagnole. Egalement candidats, Chicago, le grand favori, qui avait pourtant bénéficié du soutien du président américain Barack Obama, et Tokyo avaient respectivement été mis hors-course au premier et au deuxième tours de scrutin. Emmené par son omni-présent président Lula, le Brésil, qui organisera également la Coupe du monde de football en 2014, a donc convaincu le CIO.
"Donnez-nous cette chance"
Rio 2016
Menace de fermeture sur les sites des JO de Rio
16/01/2020 À 21:54
"Le projet des Jeux est celui de la ville et il a été approuvé par le CIO. C'est un élan que vous ne pouvez comparer aux précédentes candidatures de Rio", commentait il y a quelques jours Carlos Nuzman, le responsable de la candidature carioca. Battu déjà à trois reprises, le Brésil est enfin récompensé. S'appuyant sur une santé économique indéniable, le pays émergeant espérait que le taux de criminalité de Rio de Janeiro ne mette pas à mal ses chances de succès. "Rio est prêt. Donnez-nous cette chance", avait pour sa part demandé le président Lula aux membres du CIO. Il a été entendu. Dans le clan des battus, si la déception est immense, on assume la défaite : "Il faut féliciter Rio de Janeiro et il faut dire que la candidature de Madrid a obtenu un résultat digne, les choses ont été bien faites, on a été sur le point d'y arriver mais c'est finalement Rio qui a gagné", a commenté le chef du gouvernement espagnol, José Luis Zapatero.
"Rio de Janeiro a présenté au CIO un dossier extrêmement solide sur le plan technique, reposant sur une conception des Jeux célébrant les athlètes et le sport et permettant à la ville, à la région et au pays de concrétiser leurs plus vastes aspirations à long terme. Cet appel autour du slogan 'Vivez votre passion' a véritablement trouvé un écho auprès de mes collègues membres du CIO et nous nous réjouissons à présent de voir Rio de Janeiro accueillir les tout premiers Jeux Olympiques du continent sud-américain. Bravo Rio !", s'est, pour sa part, fendu Jacques Rogge. Et de rajouter un mot pour les perdants : "Malheureusement, il ne peut y avoir qu'un seul vainqueur dans cette compétition. Je souhaiterais remercier ici les villes de Chicago, Tokyo et Madrid pour leur participation. Leur projet et leur attachement à la diffusion des valeurs olympiques dans leur pays et au-delà sont remarquables. Même si elles n'ont pas été élues aujourd'hui, toutes ces villes ont pu noter les avantages que présente une candidature à l'organisation des Jeux".
LES RESULTATS DES VOTES :
1er tour:
Madrid : 28 voix
Rio de Janeiro : 26 voix
Tokyo : 22 voix
Chicago: 18 voix

2e tour :
Rio de Janeiro : 46 voix
Madrid : 29 voix
Tokyo: 20 voix

3e tour :
Rio de Janeiro: 66 voix
Madrid : 32 voix
Rio 2016
Scandale de corruption : Bubka blanchi
22/08/2018 À 20:54
Rio 2016
Fredericks mis en examen pour corruption et blanchiment
03/11/2017 À 12:22