La Fondation du Refuge Olympique (ORF) et l'équipe olympique des réfugiés du Comité International Olympique (CIO) ont reçu le Prix Princesse des Asturies 2022 pour le sport de la Fondation Princesse des Asturies. Leonor de Borbón y Ortiz, princesse de la province espagnole, a remis ce prix à Thomas Bach, président du CIO, accompagné des membres de l'équipe olympique des réfugiés, Eldric Sella (boxe) et Masomah Ali Zada (cyclisme), deux athlètes qui ont participé aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo.
Les Jeux Olympiques de Paris 2024 seront à suivre sur Eurosport !
Le CIO aide les réfugiés par le sport depuis 1994, en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Le CIO a créé la toute première équipe olympique de réfugiés en 2015, et l'équipe a participé aux Jeux Olympiques de Rio 2016 avec 10 athlètes - originaires d'Éthiopie, du Soudan du Sud, de Syrie et de la République démocratique du Congo.
Paris 2024
Avant Romain Cannone, Eric Srecki : son sacre olympique à l'épée aux JO de Barcelone 92
IL Y A 4 HEURES

"Home Crowd", la campagne pour soutenir l'équipe olympique des réfugiés

Suite au succès de l'équipe, un programme dédié de solidarité olympique a été créé pour soutenir 56 athlètes réfugiés prometteurs de 13 pays dans la perspective des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, où l'équipe olympique de réfugiés a participé une fois de plus, avec 29 athlètes concourant dans 12 sports. Avant les Jeux de Tokyo, Eurosport a lancé une campagne intitulée "Home Crowd", visant à soutenir l'équipe olympique de réfugiés.
Bien que le public des Jeux de 2016 les a célébrés, ils n'ont pas eu de supporters comme toutes les autres équipes nationales. Ensemble, le CIO, le HCR, Discovery+ et Eurosport ont contribué à la création d'une base de fans afin d'unir une communauté internationale en faveur de l'équipe olympique des réfugiés, composée de fans, d'athlètes, de héros nationaux, de grands sportifs et bien plus encore.
Le CIO a depuis annoncé que l'équipe sera maintenue pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. La Fondation du Refuge Olympique (ORF) a été lancée par le CIO en 2017 pour aider à améliorer la qualité de vie des enfants et des jeunes défavorisés dans le monde entier en développant des lieux sûrs pour qu'ils puissent jouer et pratiquer un sport. L'ORF aide également à développer des activités sportives et des projets de développement social qui peuvent être mis en œuvre de manière durable dans ces environnements sûrs.

200 000 jeunes aidés par la Fondation du Refuge Olympique

Depuis sa création, l'ORF a créé 13 programmes dans sept pays (République démocratique du Congo, Jordanie, Kenya, Mexique, Rwanda, Turquie et Ouganda). Ainsi, plus de 200 000 jeunes ont jusqu'à présent bénéficié de programmes sportifs destinés à améliorer leur bien-être et leur inclusion sociale. Son objectif est de permettre à un million de jeunes touchés par le déplacement d'accéder au sport d'ici 2024.
Le double champion du monde espagnol de marathon, Abel Antion, préside le jury du Prix Princesse des Asturies qui choisit chaque année le lauréat. Ils ont souligné comment l'équipe olympique de réfugiés "fusionne les plus hautes valeurs du sport, telles que l'intégration, l'éducation, la solidarité et l'humanité, et représente un message d'espoir pour le monde".

La Seine Olympique : le parcours de la cérémonie

Paris 2024
JO 2000 : Quand le Cameroun faisait tomber le Brésil sur sa route dorée
01/12/2022 À 16:22
Paris 2024
JO 2016 : La Brésil au sommet, Neymar au firmament
28/11/2022 À 22:44