Dans moins de deux ans, les prochains JO d'hiver seront organisés en Chine. Malgré la menace du Covid-19, les organisateurs des Jeux Olympiques de Pékin 2022 ont assuré vendredi qu'ils prévoyaient de terminer tous les sites de compétition d'ici à la fin de l'année. "Actuellement, Pékin 2022 met en oeuvre des mesures strictes de prévention et de contrôle vis-à-vis du Covid-19, tout en allant de l'avant avec les préparatifs des Jeux de manière ordonnée", ont déclaré à l'AFP les organisateurs des JO qui doivent se tenir du 4 au 20 février 2022, soit six mois après ceux de Tokyo 2020, reportés à 2021 (du 23 juillet au 8 août) en raison de la pandémie.
"La construction de tous les sites de compétition devrait être terminée comme prévu d'ici à la fin de l'année", ont-ils assuré. Ces déclarations interviennent après celles d'un membre historique du CIO, Dick Pound, qui a indiqué à l'AFP qu'il fallait se préparer à toutes les possibilités, et qu'en cas d'annulation des Jeux de Tokyo 2020, cela pourrait avoir des répercussions sur ceux de Pékin. "Si nous sommes à Tokyo, les choses pourraient être prêtes pour Pékin. Mais d'un autre côté, elles pourraient ne pas l'être", a prosaïquement déclaré Pound. "Pour en arriver à décider de ne pas les faire en 2022, il faut envisager toutes les options possibles", a-t-il ajouté.
Pékin 2022
Le comité olympique américain se dit contre le boycott des JO de Pékin
07/04/2021 À 15:51

Le CIO pleinement concentré et déterminé à assurer le succès des JO de Tokyo et Pékin

Dans une déclaration à l'AFP, les organisateurs des JO de Pékin 2022 ont assuré que le Comité international olympique (CIO) poursuivait ses efforts pour que les Jeux, de Tokyo comme de Pékin, se déroulent comme prévu, malgré le fait que le coronavirus continue de faire des victimes à travers le monde. "Pour autant que nous le sachions, la position du CIO est très claire et reste inchangée", ont déclaré les organisateurs, ajoutant que le CIO était "pleinement concentré et déterminé à assurer le succès" des Jeux de Tokyo comme de Pékin.
Si le coronavirus est apparu fin 2019 en Chine, à Wuhan, les autorités chinoises ont depuis maîtrisé la pandémie, malgré quelques résurgences locales du virus. "Notre conviction profonde est que nous resterons engagés à préserver la santé et la sécurité des athlètes et de chaque participant aux Jeux olympiques et de chaque membre de la communauté internationale", ont conclu les organisateurs de Pékin 2022.
Pékin 2022
Les JO d'hiver 2022 sans les États-Unis ? L'administration Biden y songe
07/04/2021 À 08:00
Pékin 2022
Washington évoque une consultation entre alliés sur la question d'un boycott des JO de Pékin
06/04/2021 À 22:19