Après un allumage en Grèce marqué par des protestations de militants des droits de l'homme, la flamme olympique est arrivée tôt mercredi matin à Pékin, qui accueillera les JO d'hiver en février prochain. Une cérémonie doit se dérouler durant la matinée dans la capitale chinoise, lors de laquelle elle sera présentée officiellement au public. La flamme doit ensuite entamer un périple dans tout le pays, jusqu'à la cérémonie d'ouverture prévue le 4 février 2022 au Stade national de Pékin, l'emblématique "Nid d'oiseau" construit pour les JO 2008.
"La Chine a pour ambition d'organiser des Jeux sûrs et splendides", avait déclaré mardi Yu Zaiqing, le vice-président du comité d'organisation de Pékin 2022. Près de 2.900 athlètes venus de 85 pays participeront aux Jeux olympiques, qui se dérouleront du 4 au 20 février. La capitale chinoise deviendra à cette occasion la première ville du monde à organiser des Jeux d'hiver après avoir accueilli ceux d'été.
Pékin 2022
Le duo de porte-drapeaux de la délégation française connu fin janvier
24/11/2021 À 16:35

La question qui fâche : 33 médailles tricolores est-il un bilan inquiétant avant les JO 2024 ?

Si le parcours en Chine de la flamme olympique ne devrait connaître aucun accroc, des appels au boycott de l'événement se font entendre à l'étranger autour de la situation des Tibétains, des Ouïghours ou des Hongkongais. Lundi, son allumage en Grèce a été brièvement perturbé par des manifestants. Ils ont tenté de déployer un drapeau tibétain et une banderole "No Genocide Games" ("Pas de Jeux du génocide") avant d'être stoppés par la sécurité. Lors d'une conférence de presse mardi à Athènes, des militants politiques ont par ailleurs exhorté le Comité international olympique (CIO) à reporter l'événement.

Les JO 2022 resteront en tout cas encore marqués par la pandémie

Grosse différence avec les stades quasi-vides de Tokyo : les Jeux de Pékin se dérouleront avec du public. Les billets ne seront toutefois vendus qu'aux personnes habitant en Chine. Le pays asiatique limite drastiquement l'arrivée d'étrangers depuis l'an passé afin d'éviter une résurgence de l'épidémie sur son sol, où le Covid-19, hormis quelques foyers sporadiques, est quasi-éradiqué depuis le printemps 2020.
Les sportifs participant aux JO de Pékin auront le choix : soit être totalement vaccinés, soit subir une quarantaine de 21 jours à leur arrivée. A titre de comparaison, il n'y avait aucune obligation vaccinale à Tokyo. Les JO 2022 seront suivis par les Jeux paralympiques du 4 au 13 mars.
Pékin 2022
La Chine rejette la menace de boycott de Biden
19/11/2021 À 09:20
Pékin 2022
Biden dit "envisager" un boycott diplomatique des JO de Pékin
18/11/2021 À 19:57