Le processus est lancé. Sur son site officiel, l’équipe de France olympique et paralympique a exposé vendredi la façon dont seront désignés les porte-drapeaux de la délégation tricolore, pour les Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022 (4-20 février 2022). LE CNOSF a mis en place un calendrier en trois étapes.
Les différentes fédérations ont d’abord sélectionné plusieurs athlètes, "selon des critères tels que le palmarès mais aussi le respect et l’incarnation des valeurs olympiques". Alexis Pinturault, Perrine Laffont, Anaïs Bescond ou autre Emilien Jacquelin ont, par exemple, été retenus.
Pékin 2022
Worley sera en binôme avec Rolland : "Kevin est un exemple, quelqu’un qui aime profiter de la vie"
IL Y A 6 HEURES
Deuxième acte, le grand public entre en jeu : parmi ces sportifs, des ambassadeurs sont à élire, via une consultation du 17 décembre au 6 janvier (les dates varient selon les sports).

Boe, Shiffrin, Pinturault, Kim... Les 10 stars attendues des JO de Pékin, à J-100

D'ambassadeur... à candidat ?

Troisième temps : les ambassadeurs peuvent décider de se présenter, ou non, comme candidats. Puis ils votent pour les deux porte-drapeaux (un homme, une femme) qui succèderont à Martin Fourcade, qui avait guidé la délégation tricolore à Peyongchang en 2018.
Le résultat des votes des ambassadeurs que "vous" aurez en partie choisis sera dévoilé entre le 24 et le 27 janvier prochain. Voici les informations à connaître pour participer, indirectement, au choix des porte-drapeaux français.

Martin Fourcade, nouveau consultant Discovery : "Avoir une analyse intéressante pour les passionnés"

Pékin 2022
Rolland : "J'ai eu un grave accident, j'ai été dans le coma... être porte-drapeau est une revanche"
IL Y A 6 HEURES
Pékin 2022
Worley sur son rôle de porte-drapeau : "Le fait que les athlètes me fassent confiance m’a touchée"
IL Y A 6 HEURES