Jeux Olympiques
Tokyo 2020

Bach : "Pour les JO, nous voulons des stades pleins avec des fans du monde entier"

Partager avec
Copier
Partager cet article

Thomas Bach

Crédit: Getty Images

ParEurosport
23/07/2020 à 14:43 | Mis à jour 23/07/2020 à 14:47

JEUX OLYMPIQUES 2020 - Alors que la pandémie de coronavirus continue de sévir partout dans le monde, Thomas Bach, le président du Comité international olympique (CIO), ne sait pas à quoi ressembleront les Jeux Olympiques de Tokyo, reportés en 2021. S'il se prépare à de multiples scénarios, le dirigeant allemand s'est déclaré défavorable au huis clos, dans un entretien exclusif accordé à Eurosport.

Thomas Bach, pensez-vous que la pandémie de coronavirus va menacer l'organisation des Jeux Olympiques en 2021 ?

Thomas Bach : "Nous devons nous préparer à de multiples scénarios pour les Jeux Olympiques. Nous ne savons pas à quoi ressemblera le monde en 2021. En fait, beaucoup de personnes ne savent pas à quoi ressemblera leur monde de demain : est-ce qu'ils pourront quitter leur maison ou aller au restaurant avec ou sans masque ? Imaginez la tâche gigantesque qui se présente devant nous. Nous devons préparer l'événement le plus complexe du monde dans un an. Ainsi, nous nous préparons à tous les scénarios. Il n'y a qu'un seul principe fermement établi. La priorité absolue est que ces Jeux Olympiques se déroulent en toute sécurité pour tous."

Tokyo 2020

Dans un an, les JO de Tokyo : à quels Jeux faut-il s'attendre ?

22/07/2020 À 22:49

Yoshiro Mori, le président du Comité d'organisation des JO de Tokyo, a déclaré que le vaccin contre le Covid-19 était indispensable pour les prochains Jeux Olympiques. Partagez-vous sa position ou estimez-vous que l'événement peut avoir lieu sans vaccin ?

T.B. : "Nous avons tous hâte d'avoir un vaccin, cela aiderait l'humanité. Nous suivons de très près ce qu'il se passe. Nous avons vu ces derniers jours des informations très prometteuses dans différentes parties du monde. En ce qui concerne les JO, nous continuerons à être guidés par les conseils de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ils ont déjà présenté un document sur la gestion des risques et les mesures de prise de médicaments pour ce qu'ils appellent les "rassemblements de masse", ce que représentent bien les Jeux Olympiques. Nous continuerons de suivre leurs conseils."

Pensez-vous à d'autres options, comme le huis clos par exemple ? Y-a-t-il de la place pour des compromis dans ce genre de situation ?

T.B. : "Ce que nous souhaitons est évident : nous voulons des stades pleins avec des fans enthousiastes qui viennent du monde entier. Mais tout ne dépend pas uniquement de nous. Nous devons nous préparer à plusieurs scénarios et cela rend la préparation de ces Jeux Olympiques incroyablement difficile. Normalement, pour les JO, vous vous préparez pour un format classique. Vous avez un site, vous avez différents sports, vous avez un village olympique et après vous organisez les Jeux. Ici, vous ne savez pas grands choses. Vous ne connaissez pas l’état de la pandémie. Est-ce que ce sera fini ? Le virus sera-t-il plus ou moins virulent? Cela ne concerne pas uniquement un pays, mais 206 pays. Nous devrons prendre tout cela en considération. On n'envie pas notre situation actuelle.

Estanguet : "Il faut soutenir Tokyo 2020 !"

00:05:08

Tokyo 2020

Le programme des Jeux paralympiques dévoilé, presque inchangé

HIER À 09:39
Tokyo 2020

Face au coronavirus, un "nombre limité de spectateurs" à Tokyo ?

30/07/2020 À 07:21
Dans le même sujet
Jeux OlympiquesTokyo 2020
Partager avec
Copier
Partager cet article