Le grand rendez-vous : France - Etats-Unis

1er septembre 2006, 11 septembre 2019. Treize ans, les Etats-Unis sont restés invaincus treize longues années en compétition officielle. C'était avant de tomber sur Rudy Gobert, Evan Fournier, Nando De Colo et les autres à la Coupe du monde 2019. Les leaders de l'équipe de France n'ont pas changé mais leurs adversaires, oui. Kevin Durant n'était pas là à la Coupe du monde 2019, pas plus que Damian Lillard ou Devin Booker. Ce n'est qu'un match de la phase de groupes, le tout premier même mais jouer les Américains au basket ne peut être anodin.
Tokyo 2020
Macron a décoré les médaillés de Tokyo et vise le "Top 5" lors de Paris 2024
13/09/2021 À 19:20
Ce succès des Bleus sur l'ogre américain au Mondial 2019 était tout simplement le tout premier, et donc unique à ce jour, en compétition officielle. Imaginez deux secondes que l'équipe de France réussissait à doubler la mise ? L'enchaînement de ces deux victoires représenterait à lui seul un véritable exploit. Pas vraiment au même niveau qu'une médaille, quelque soit le métal d'ailleurs, mais pas loin.
En face aussi, on prend ce match avec beaucoup de sérieux. Mieux, on l'attend de pied ferme. "Nous nous préparons pour affronter la France depuis deux ans, a confié Gregg Popovich, le sélectionneur de cette Team USA qui doit prendre sa revanche. J'y pense tous les jours." Avec deux champions NBA dans ses rangs (Holiday et Middleton), un finaliste (Booker) mais aussi et surtout une immense star (Durant) et des talents offensifs (Lillard, Tatum, Lavine) comme défensifs (Adebayo, Green) impressionnants, cette Team USA a une autre allure que sa devancière de 2019. Les Bleus sont prévenus.

"Ce Team USA, ce n’est pas la crème de la crème… mais seul Gobert y serait titulaire"

Il peut marquer l'histoire : Yannick Borel

Il ne lui manque "que" ça. Yannick Borel a été champion olympique, champion du monde et champion d'Europe par équipes. A titre individuel, il a déjà conquis les titres mondiaux et européens. Si le Levalloisien pouvait décrocher l'or olympique en solo dimanche, il aurait donc la collection complète pour s'affirmer comme un des plus grands épéistes de l'histoire.
A l'échelle française, il franchirait alors également un pas dans la légende. Et sa consécration ferait un bien fou à l'escrime tricolore, qui guette un champion olympique en individuel depuis l'or de Brice Guyart au fleuret en 2004 à Athènes. Depuis, la France a récolté trois titres, mais toujours dans des épreuves par équipes. A 32 ans, c'est peut-être LA chance de Yannick Borel, qui était sorti frustré de son tournoi à Rio en 2016.

Après une terne première journée, faut-il s'inquiéter pour l'escrime française ?

On a aussi hâte de voir

Les filles du fleuret. Longtemps parent pauvre de l'escrime française, le fleuret féminin en est devenu aujourd'hui un point fort. Depuis Rio, Ysaora Thibus et Pauline Ranvier ont pris l'argent en individuel aux Championnats du monde (en 2018 pour Thibus, en 2019 pour Ranvier). Elles seront là dimanche et la troisième Tricolore, Anita Blaze, peut, elle aussi, briguer un podium.
Le début des épreuves de skateboard et de surf. Ces deux nouveaux sports au programme olympique font leur entrée ce dimanche à Tokyo. Ils ont tout pour séduire le grand public, à l'image de ce qu'avait réussi le rugby à VII en 2016 à Rio.
Naomi Osaka. Drôle de situation que celle de la Japonaise. Choisie pour embraser la vasque olympique lors de la cérémonie d'ouverture, elle disputera ce dimanche son premier match depuis le 1er tour de Roland-Garros, voilà presque deux mois. Elle avait ensuite décidé de prendre du recul par rapport au circuit sur fond de polémique après son refus de participer aux conférences de presse. Dans quel état mental va-t-elle se trouver ? L'immense honneur de la cérémonie d'ouverture va-t-il lui donner un boost au moral ? Réponse ce dimanche face à Saisai Zheng.

Le moment historique où Osaka a embrasé la vasque olympique

Toutes les finales de dimanche

. Cyclisme sur route
6h00 - Course en ligne dames
. Escrime
13h45 - Fleuret individuel dames
14h15 - Epée individuelle messieurs
. Haltérophilie
8h50 - -61 kg messieurs
12h50 - -67 kg messieurs
. Judo
11h25 - -52 kg dames
11h50 - -66 kg messieurs
. Natation
3h30 - 400m 4 nages messieurs
3h52 - 400m nage libre messieurs
4h12 - 400m 4 nages dames
4h45 - Relais 4x100 m dames
. Plongeon
8h00 - Tremplin de 3 m synchronisé dames
. Skateboard
5h25 - Street messieurs
. Taekwondo
14h30 - -57 kg dames
14h45 - -68 kg messieurs
. Tir
4h15 - Pistolet à 10 m dames
8h30 - Carabine à 10 m messieurs
. Tir à l'arc
9h40 - Par équipes dames

On se demande...

Combien de médailles le judo français va récolter au Japon. Le record de sept podiums de Barcelone (1992) et Londres (2012) semble dans les cordes de cette équipe.
Si le spectre du fiasco de Londres pourrait commencer à peser dans les têtes des tireurs français si la journée de dimanche devait s'achever par un nouvel échec.
Si les Bleus du foot vont tendre l'autre joue contre l'Afrique du Sud après la gifle reçue jeudi face au Mexique (1-4).
Si la Chine peut menacer les Etats-Unis dans la course à la première place du tableau des médailles.

Première médaille d'or de Tokyo 2020 pour la Chinoise Qian Yang en tir

Quatre stats à avoir en tête

0. Le nombre de médaille récoltée par les Etats-Unis samedi alors que déjà sept épreuves ont déjà redu leur verdict. 21 nations ont déjà au moins une médaille en poche. Rassurez-vous, les Américains ne devraient pas rester bien longtemps bloqués à zéro. Dès dimanche, la moisson va débuter.
0. Les -52 kg chez les femmes reste la seule catégorie dans laquelle le Japon n'a encore jamais remporté de médaille d'or olympique (en dehors du Team Event). Les Nippons totalisent six médailles, trois en argent et trois en bronze. Une victoire de Uta Abe permettrait donc au judo japonais de réaliser le Grand Chelem à l'échelle de l'histoire.

Uta Abe

Crédit: Getty Images

2. Les Etats-Unis ont subi deux défaites en match de préparation pour ce tournoi olympique de basket. Soit autant que depuis le retour des professionnels en 1992 avec la Dream Team. De 1992 à 2021, le Team USA n'avait été battu que deux fois en match hors compétition. Puis à nouveau à deux reprises en l'espace de trois jours avant ces Jeux de Tokyo.
3. Championne du monde en titre, Margaret McNeil est la favorite du 100m papillon dont la finale se tiendra dans la nuit de samedi à dimanche. Et la Canadienne peut se montrer optimiste si l'on en croit l'histoire récente : la championne du monde a été sacrée championne olympique dans cette épreuve lors des trois dernières éditions des Jeux.
Tokyo 2020
Légion d'honneur et ordre national du Mérite : Les médaillés français à Tokyo récompensés
10/09/2021 À 07:31
Tokyo 2020
Elle met sa médaille d'argent aux enchères pour soigner un nourrisson... avant de la récupérer
17/08/2021 À 15:58