Les 10 infos de la nuit

  • Première médaille olympique pour le triathlon français
Si la journée de vendredi avait commencé par un enchaînement assez incroyable de déceptions, la délégation tricolore a eu le sourire d'entrée de jeu samedi. Le triathlon français a en effet décroché sa première médaille aux Jeux Olympiques, en bronze, grâce au relais mixte composé de Cassandre Beaugrand, Léonie Periault, Dorian Coninx et Vincent Luis. La Grande-Bretagne a pris l'or, les Etats-Unis l'argent.
Tokyo 2020
Macron a décoré les médaillés de Tokyo et vise le "Top 5" lors de Paris 2024
13/09/2021 À 19:20

Un dernier relais palpitant : Luis a pris tous les risques pour arracher l'or, en vain

  • Picon en argent
Charline Picon a fait sa part du travail samedi, lors de la "medal race", qu'elle a remportée. Mais cela n'a pas suffi pour permettre à la Française de décrocher la médaille d'or en RS:X. Elle termine toutefois avec une belle breloque en argent, derrière la Chinoise Lu Yunxiu et devant la Britannique Emma Wilson.

Charline Picon

Crédit: Getty Images

  • L'exploit pour les Bleues du rugby à 7
En battant la Grande-Bretagne au terme d'un match tendu (26-19), les Bleues ont gagné le droit de disputer une finale olympique contre la Nouvelle-Zélande. Ce sera ce samedi à onze heures (heure française). Avec, on l'espère, une médaille d'or au bout. Rendez-vous à 11h pour une finale de rêve.

4 essais pour un exploit : le résumé de la demi-finale des Bleues en vidéo

  • Manaudou confirme sa montée en puissance
Déjà intéressant lors des séries vendredi, Florent Manaudou a remis un coup d'accélérateur samedi, en signant le meilleur chrono de la première demi-finale du 50 m nage libre, en 21"53. Le Tricolore a dans le même temps amélioré son meilleur chrono de la saison, n'étant battu que par l'intraitable Caeleb Dressel (21"42) sur l'ensemble des demies. Le champion olympique 2012 aura une vraie chance de médaille dimanche. Ça n'est en revanche pas passé pour l'autre Français Maxime Grousset.

21"53 pour rassurer son monde : l'excellent chrono de Manaudou en vidéo

  • Lavillenie s'est fait peur, Bosse aussi
Victime d'une entorse il y a quelques semaines, Renaud Lavillenie a mis du temps à rentrer dans les qualifications du saut à la perche. Après deux ratés à 5,50 m, le Français a fini par passer cette première barre avant d'enchaîner avec 5,65m (en deux temps) puis de passer 5,75m sur son premier essai. Armand Duplantis a de son côté déroulé après des débuts timides. Sur 800m, Pierre-Ambroise Bosse a de son côté totalement coincé dans la dernière ligne droite pour ne signer que le 6e temps de sa série. Il a fallu attendre la dernière série pour qu'il soit sauvé au temps (1'45"97).

Renaud Lavillenie seul français qualifié en finale du saut à la perche : ses six sauts en vidéo

  • Impressionnant Dressel, Ledecky sacrée sur 800m
Déjà titré sur le relais 4x100 m et sur 100 m, Caeleb Dressel poursuit sa moisson de médailles olympiques. Le nageur américain a battu son propre record du monde, qui datait des Mondiaux, pour s'offrir son troisième titre à Tokyo, sur 100 m papillon (49"45). Moins d'une heure plus tard, il signait le meilleur temps des demi-finales du 50 m nage libre, dont il visera le titre. Il n'a en revanche pas pu rattraper le retard accumulé par ses coéquipiers lors du relais 4x100 m quatre nages mixte, dans la foulée. de son côté, Katie Ledecky a décroché l'or sur 800m, sa deuxième médaille d'or au Japon.

Katie Ledecky

Crédit: Getty Images

  • La désillusion Robert-Michon
Venue pour décrocher l'or, la Française Mélina Robert-Michon a été éliminée dès les qualifications du lancer du disque. Son jet à 60,88m était loin de la marque demandée (64m) et n'a pas suffi à lui assurer une place parmi les 12 premières. Une grosse déception pour celle qui avait décroché l'argent à Rio en 2016.
  • Les Bleus du basket continuent leur sans faute
Les Bleus poursuivent leur entame parfaite. Ce samedi, les hommes de Vincent Collet ont été sérieux pour battre l'Iran à l'occasion de leur dernier match de poules (79-62). Déjà assurés de terminer premiers du groupe A, les coéquipiers d'Evan Fournier arriveront en confiance en quart de finale, mardi prochain. L'identité de leur adversaire est encore inconnue.

Carton plein de la France face à L'Iran : le résumé du match

  • Blessing Okagbare suspendue
Outsider au titre sur 100m, la Nigériane Blessing Okagbare a été suspendue pour dopage par l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU) ce samedi, soit le jour de la finale. Elle s'était qualifiée pour les demi-finales après un 1er tour tranquille (11''05).
  • Deux forfaits de plus pour Biles
Ça ne va pas mieux pour Simone Biles. La fédération américaine a officialisé le forfait de la gymnaste de 24 ans pour les épreuves du saut de cheval et des barres asymétriques prévues dimanche. L'Américaine est en proie à de gros doutes et à une pression qu'elle ne parvient plus à gérer actuellement, mais n'a pas encore tiré un trait définitif sur les épreuves de sol (lundi) et de la poutre (mardi).

La vidéo de la nuit

Caeleb Dressel a impressionné samedi, pour s'offrir le titre sur 100 m papillon. Mais même s'il est parti très fort, l'Américain a vu le Hongrois Kristof Milak revenir en trombe en fin de course. Pour un finish très serré, à revivre en images.

Chrono de folie mais finish serré : l'impressionnant record du monde de Dressel en vidéo

La vidéo "thriller"

Les Bleus ont souffert comme rarement en quart de finale du Team Event de judo. Choisie par le tirage au sort, la Française Margaux Pinot, battue lors de son premier combat, a dû s’arracher, au golden score, pour offrir une place en demi-finale aux Bleus. Le tout avec un ippon sublime. A déguster.

Suspense maximal, ippon magnifique : la victoire de Pinot au golden-score

Le tweet libérateur

Le point sur le tableau des médailles

Après le bronze décroché par le relais français en triathlon, et l'argent pour Charline Picon en voile, la France a fait grimper son total de médailles à 15 unités, soit à égalité avec la Corée du Sud et les Pays-Bas. Si elles ne sont pas encore comptabilisées, car on n'en connaît pas la couleur, celle obtenues en rugby à 7 par les Bleues et en sabre par équipes seront les 16es et 17es. Le classement est toujours dominé par la Chine, alors que les Etats-Unis ont profité de la session de natation pour ajouter deux titres à leur collection (16, désormais), grâce à Ledecky et Dressel.
Le classement des médailles

A suivre dès ce matin… et après

La finale des Françaises du rugby à 7. Après leur exploit face à la Grande-Bretagne en demi-finale, les Bleues peuvent frapper encore plus fort face à la Nouvelle-Zélande en finale. La médaille d'argent est déjà dans la poche. Mais décrocher l'or serait l'un des grands moments de ces Jeux pour la délégation française.
La finale des Françaises au sabre par équipes. Alors qu'elles ont fait le boulot dans la nuit contre les Etats-Unis en quarts, puis tôt dans la matinée contre l'Italie en demie, les Françaises Manon Brunet, Cécilia Berder et Charlotte Lembach visent naturellement l'or. Il faudra pour cela dominer la Russie à 12h30.
Une potentielle autre médaille en voile. Titrée en 2016 à Rio, Charline Picon a décroché l'argent à l'occasion de la "Medal race". De son côté, Thomas Goyard, deuxième au classement, peut envisager l'argent ou le bronze. A suivre à partir de 8h33.
La finale des Bleus dans l'épreuve mixte en judo. Face aux Pays-Bas, l'équipe de France de judo s'est qualifiée pour la finale après quatre victoires abouties de Guillaume Chaine, Clarisse Agbegnenou, Axel Clerget et Romane Dicko (4-0). Les Bleus affronteront le Japon pour une finale XXL à partir de 11h30.
La réaction attendue des Bleues du hand. Opposées aux Russes pour leur quatrième match de poules (7h15), les coéquipières d'Alisson Pineau doivent impérativement réagir après deux rencontres de rang sans victoire. Une défaite ne les condamnerait pas dans la course aux quarts de finale. Mais un succès serait le bienvenu.
Premium
HANDBALL

Comité Olympique de Russie - France

01:42:46

Replay
La finale du 100m chez les femmes (et l'entrée en lice des hommes). Cela se fera donc sans Blessing Okagbare, suspendue samedi pour dopage, mais le 100m féminin va connaître sa nouvelle reine, un peu avant 15h. Chez les hommes, ce sera le début des séries en début d'après-midi. Pour le reste, on jouera la finale du lancer de disque chez les hommes, et celle du relais 4 x 400m mixte.
L'entrée en lice de Bilal Bennama. Représentant français chez les poids mouche (48-52 kg), Bennama affronte le Kazakh Saken Bibossinov à 10h48.

Comment suivre les JO

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2021 sont à suivre en direct et en intégralité sur l'ensemble des plateformes d'Eurosport (Eurosport 1 et 2, Eurosport.fr et l'application Eurosport). Abonnez-vous à Eurosport ici.
Tokyo 2020
Légion d'honneur et ordre national du Mérite : Les médaillés français à Tokyo récompensés
10/09/2021 À 07:31
Tokyo 2020
Elle met sa médaille d'argent aux enchères pour soigner un nourrisson... avant de la récupérer
17/08/2021 À 15:58