Les 7 infos de la nuit

  • Warholm remporte la course du siècle
Les JO de Tokyo ont vécu leur grand moment. Une finale du 400m haies stratosphérique où deux hommes ont démoli l'ancien record du monde. Karsten Warholm a résisté jusqu'au bout à Rai Benjamin au terme d'une dernière ligne droite insoutenable. On pensait assister à un record du monde. Songez que le Norvégien l'a explosé (45"94) en devenant le premier homme à descendre sous les 46 secondes sur 400m haies mais l'Américain Rai Benjamin, médaille d'argent en 46"17, a lui aussi mis une claque à l'ancienne marque de référence (46"70) qu'a tutoyée le Brésilien Alison Dos Santos, médaille de bronze en 46"72. Unique.
Tokyo 2020
Macron a décoré les médaillés de Tokyo et vise le "Top 5" lors de Paris 2024
13/09/2021 À 19:20

Duel de titans, course du siècle : revivez le moment d'histoire en vidéo

  • Des Bleus en mode rouleau-compresseur
Une leçon, un carnage, un chantier, un massacre : appelez cela comme vous voulez mais le résultat reste le même. Les Bleus du handball ont dévoré Bahreïn cette nuit en quart de finale du tournoi olympique (42-28). Pour la sixième fois depuis 1992, ils seront dans le dernier carré, soit face à l'Egypte, soit face à l'Allemagne. Mais vu le niveau affiché depuis qu'ils ont posé le pied à Tokyo, les coéquipiers de Karabatic ne s'en contenteront pas. Le message est clair après leur nouvelle démonstration : seul l'or fera leur bonheur.

Mahé à 9 buts, Remili s'offre un kung-fu : revivez les moments forts de la victoire des Bleus

  • 33% de réussite pour les Bleus de l'athlé
Un sur trois. C'est le chiffre de la nuit sur la piste du stade olympique de Tokyo pour les Français. Seul un tiers des représentants français a franchi les qualifications au triple saut et les séries du 1500 m. Avec un saut à 16,83m, la plus faible marque des qualifiés, Melvin Raffin sera présent en finale du triple saut. Ce ne sera pas le cas de Benjamin Compaore (16,59m) ni de Jean-Marc Pontvianne, qui a mordu ses trois essais. Seul Azeddine Habz, pourtant plus mauvais temps du trio mais cinquième de sa série, est passé en demi-finale du 1500m en 3'41"24 soit le 22e temps des 24 qualifiés. C'est fini en revanche pour les deux autres Tricolores : Baptiste Mischler (3'37"53) et Alexis Miellet (3'41"23). Amandine Brossier (51"65), deuxième de sa série, s'est, elle, qualifiée pour les demi-finales du 400m.

Raffin, qualifié pour la finale du triple saut

Crédit: Getty Images

  • L'or pour Mihambo
L'Allemande Malaika Mihambo est devenue championne olympique pour la première fois de sa carrière au saut en longueur grâce à un ultime essai à 7,00m, mardi aux Jeux de Tokyo. Elle a devancé l'Américaine Brittney Reese (6,97m), pour son 3e podium olympique consécutif, et la Nigériane Ese Brume (6,97m aussi, mais une 2e performance moins bonne que Reese) dans un concours ultra-serré.

Le saut victorieux de Mihambo

Crédit: Getty Images

  • Pas de médailles en kayak
Les Françaises Manon Hostens et Sarah Guyot ont terminé septièmes de la finale du kayak sprint K-2 500m, remportée par le duo néo-zélandais Carrington-Regal. Elles s'étaient brillamment qualifiées auparavant, mais ont été vaincues par bien plus fortes en finale. Chez les hommes, Etienne Hubert s'est arrêté au stade des demi-finales en K1 1 000m.
  • Doncic attend les Bleus
La Slovénie du prodige Luka Doncic s'est aisément qualifiée pour les demi-finales des Jeux de Tokyo, en battant l'Allemagne (94-70), mardi sur le parquet de la Super Arena à Saitama. Dans le sillage de Doncic, encore prépondérant et complet (20 pts, 11 passes, 8 rbds), la Slovénie attend désormais le vainqueur du duel Italie-France…

Doncic-Dragic

Crédit: Eurosport

  • Jandard rate la finale
Alexis Jandard a échoué à décrocher son billet pour la finale de l'épreuve de plongeon à 3 m des Jeux olympiques 2020 en terminant 16e des demi-finales. Jandard, 24 ans, a été crédité d'un total de 357,85 points. Seuls les douze premiers des demi-finales sont qualifiés pour la finale programmée ce mardi.

La vidéo de la nuit

Ils planent sur les JO. Ce mardi, les Bleus ont fracassé Bahreïn en quart de finale du tournoi olympique (42-28) et s'il ne fallait retenir qu'une action de cette masterclass, ce serait ce kung-fu aérien : Dika Mem à la passe, Nedim Remili à la conclusion. Sublime !

Remili régale : il vient conclure d'un kung-fu la première mi-temps des Bleus

Le tweet qui donne envie de tout plaquer, d'enfourcher son cheval et de galoper dans les grandes plaines de l'ouest américain

Le point sur le tableau des médailles

RAS. Peu de chances de médaille cette nuit, pas de miracle au kayak et la délégation française reste à 23 breloques. Il faudra sans doute attendre le concours de la perche pour faire grimper le compteur…
Le classement des médailles

A suivre dès ce matin… et après

Duplantis-Lavillenie, duel en haute altitude. Le grand rendez-vous du jour met aux prises "Mondo" Duplantis, recordman du monde et sensation de la perche, et Renaud Lavillenie, le champion olympique de Londres. Le Suédois est archi-favori mais, si sa cheville le laisse tranquille, si les planètes s'alignent, le Français aux deux médailles olympiques pourrait lui mettre des bâtons dans les roues. Ne ratez surtout pas ce grand moment de la quinzaine.

Lavillenie : "Duplantis est sur une autre planète mais il n'est pas imbattable"

On retient notre souffle pour Biles. On s'attendait à une razzia mais si Simone Biles s'impose à la poutre, après des forfaits dans tous les autres agrès, il faudra se rendre compte de l'immensité de l'exploit. Là-encore, nous pourrions vivre l'un des grands moments de ces JO alors que la géniale américaine a la tête en vrac depuis le début de la compétition. Elle devra affronter le syndrome de la perte de la figure dont elle souffre. Son génie peut-il lui permettre de surpasser ses démons ?

Biles : "Je donne la priorité à ma santé mentale"

Pas de bêtise pour la bande à Fournier. Les basketteurs français peuvent raisonnablement espérer atteindre le dernier carré du tournoi olympique, et donc s'offrir deux occasions de médaille, mais ils devront rester aussi sérieux et appliqués contre l'Italie en quarts (10h20) qu'ils l'ont été depuis le début des Jeux de Tokyo. A priori, on ne voit pas trop ce qui peut leur arriver mais ils ont déjà plié sous le poids de la pression ces dernières années. En 2021, ils semblent en mission et il serait temps de trouver des successeurs aux argentés de 2000.

Avant France - Italie : "Il serait très étonnant que les Bleus prennent les Italiens de haut"

Les volleyeurs condamnés à l'exploit. Héroïques face au Brésil, les Bleus ont offert au volley français le premier quart de son histoire olympique, une qualification acquise en arrachant deux sets au Brésil, le champion de Rio, dimanche à Tokyo. Désormais, il faut se coltiner le double champion du monde polonais (14h30). Mais Ngapeth et ses copains sont capables du pire comme du meilleur depuis le début des JO. Alors, pourquoi pas ?
Thompson, encore elle ? Déjà sacrée pour la deuxième fois samedi sur le 100m, Elaine Thompson va tenter de doubler aussi la mise sur le 200m (14h50). On s'attend à un nouveau duel avec Shelly-Ann Fraser-Pryce qui a soif de revanche. Mais Thompson, 21''66 en demie, soit le 7e chrono de l'histoire en se relâchant totalement sur la fin, semble intouchable à Tokyo.

Comment suivre les JO ?

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2021 sont à suivre en direct et en intégralité sur l'ensemble des plateformes d'Eurosport (Eurosport 1 et 2, Eurosport.fr et l'application Eurosport). Abonnez-vous à Eurosport ici.
Tokyo 2020
Légion d'honneur et ordre national du Mérite : Les médaillés français à Tokyo récompensés
10/09/2021 À 07:31
Tokyo 2020
Elle met sa médaille d'argent aux enchères pour soigner un nourrisson... avant de la récupérer
17/08/2021 À 15:58