Getty Images

Boxe : Cinq tournois de qualification et un nombre de femmes en hausse

Boxe : Cinq tournois de qualification et un nombre de femmes en hausse
Par AFP

Le 19/06/2019 à 22:23Mis à jour Le 19/06/2019 à 22:28

JO TOKYO 2020 - Le Comité international olympique a adopté mercredi les quotas et le système de qualification pour le tournoi de boxe dont l'organisation a été retirée en mai à la Fédération internationale de boxe amateurs (AIBA) pour des problèmes de gouvernance.

Le CIO a adopté mercredi un nouveau système de qualification pour le tournoi de boxe des Jeux Olympiques 2020. Le quota de 286 qualifiés a été maintenu mais le nombre de boxeuses augmente, passant de 86 aux JO de Rio-2016 à 100 à Tokyo, les catégories femmes passant de 3 à 5. Le nombre d'hommes recule donc de 250 à 186 (dans 8 catégories de poids contre 10 à Rio), a décidé mercredi la commission exécutive du CIO, autant de décisions qui doivent encore être formellement validées lors de la session de la semaine.

Les Mondiaux ne seront pas qualificatifs pour les JO, les villes hôtes des qualifications restent à déterminer

Quatre tournois continentaux de qualification vont être organisés entre "janvier et mai, les zones Asie/Océanie étant réunies dans un tournoi unique", a déclaré Kit McConnell, directeur des sports au CIO. Une dernière chance de qualification sera offerte aux boxeurs lors d'un ultime tournoi mondial.

En revanche, les prochains Championnats du monde de boxe hommes et femmes, organisés par l'AIBA en Russie en septembre et octobre, ne seront pas qualificatifs pour les JO de Tokyo, contrairement à ce qui se passait par le passé.

Les villes qui accueilleront les tournois de qualification "devraient être connues rapidement et seront choisies sans appel d'offres", a ajouté M. Connell. "Ces villes seront choisies parmi les hôtes de récents ou de futurs Jeux olympiques", a-t-il précisé.

Constitution d'un groupe de travail pour l'organisation du tournoi olympique

Un groupe de travail chargé d'organiser les tournois de qualification ainsi que le tournoi olympique a été constitué mercredi, sous la présidence du Japonais Morinari Watanabe, président de la Fédération internationale de gymnastique et membre du CIO.

Il compte quatre autres membres dont l'Egyptienne Aya Mahmoud Medancy, membre de la commission des athlètes, qui vient du pentathlon ainsi que l'Autrichien Marius Vizer, président de la Fédération internationale de judo.

Fin mai, le CIO a recommandé de retirer à la Fédération internationale de boxe (AIBA) l'organisation du tournoi de boxe aux Jeux olympiques de Tokyo-2020 en raison des graves problèmes de gouvernance qui touchent cette organisation.

0
0