Getty Images

Report ou non des JO ? Le CIO donnera sa réponse dans un mois

Report ou non des JO ? Le CIO donnera sa réponse dans un mois

Le 22/03/2020 à 19:24Mis à jour Le 22/03/2020 à 20:16

Le Comité international olympique se donne quatre semaines pour prendre une décision concernant les Jeux olympiques de Tokyo, évoque un possible report mais écarte toute annulation suite à la pandémie de Coronavirus. C'est son président Thomas Bach, qui l'a annoncé dans une lettre aux sportifs.

Le CIO se donne du temps. Plus précisément quatre semaines avant de prendre une décision définitive concernant les Jeux Olympiques de Tokyo. Dans un communiqué publié dimanche après une réunion extraordinaire, le Comité International Olympique a expliqué que, suite à la pandémie de Coronavirus, il allait envisager différents scénarios, dont un éventuel report, avec les autorités japonaises tout en consultant les différentes fédérations et les comités nationaux olympiques. "Le CIO est confiant sur sa capacité à finaliser ces discussions dans les quatre semaines qui viennent", précise son président, Thomas Bach. On saura donc dans un peu moins d'un mois si les JO auront bien lieu du 24 juillet au 9 août.

Alors qu'une grande majorité des fédérations sportives et des comités nationaux olympiques appellent d'ores et déjà à un report de l'épreuve, le CIO a expliqué pourquoi il se donnait quatre semaines avant de prendre une décision définitive malgré la gravité de la situation sanitaire. "D'un côté, il y a une amélioration significative au Japon et le CIO est confiant, avec certaines restrictions, pour organiser les JO dans ce pays en préservant la santé de tout le monde, explique-t-il. Mais de l'autre, il y a une augmentation dramatique de cas positifs de Covid-19 dans de nombreux pays et de nombreux continents."

L'hypothèse d'une annulation écartée

Le CIO a ainsi précisé qu'il allait travailler étroitement avec le Comité d'organisation des Jeux Olympiques 2020, les autorités japonaises et la ville de Tokyo pour prendre sa décision. "Nous allons démarrer des discussions approfondies pour compléter une évaluation de l'évolution rapide de la situation sanitaire mondiale ainsi que son impact sur les Jeux Olympiques, y compris le scénario du report", précise le communiqué du CIO, qui avait auparavant adressé une lettre aux athlètes afin de leur communiquer sa décision.

Thomas Bach

Thomas BachGetty Images

Parmi les différents scénarios envisagés, le CIO devra soit maintenir les JO aux dates prévues (24 juillet-9 août), soit les reporter de quelques mois ou d'un an (2021), voire plus. "Les scénarios consistent à modifier les plans existants pour les JO qui doivent débuter le 24 juillet et aussi à modifier les dates du début des Jeux", a détaillé le CIO.

Si le report est clairement envisagé, si la possibilité de voir les JO se disputer à huis-clos a été avancée dans plusieurs médias à défaut d'être mentionné dans le communiqué, l'hypothèse d'une annulation a quant à elle été écartée. "Le CIO a souligné qu'une annulation des Jeux Olympiques de Tokyo ne résoudrait aucun problème et n'aiderait personne, a-t-il expliqué. Une annulation n'est donc pas à l'ordre du jour. Elle détruirait le rêve olympique de 11.000 sportifs des 210 Comités nationaux olympiques, de l'équipe des réfugiés et des sportifs paralympiques." La flamme olympique va bien s'allumer à Tokyo. Reste à savoir quand. Réponse dans le mois qui vient.

Giant Olympic Rings arrive by boat in Tokyo (SNTV)

Giant Olympic Rings arrive by boat in Tokyo (SNTV)Eurosport