Getty Images

Les JO de Tokyo "vont être reportés" assure un membre du CIO

Les JO de Tokyo "vont être reportés" assure un membre du CIO

Le 23/03/2020 à 18:46Mis à jour Le 23/03/2020 à 21:18

JO TOKYO - Comme pressenti, les Jeux Olympiques de Tokyo vont bien être reportés. C'est ce qu'a annoncé Dick Pound, membre du CIO, à USA Today. La date du report sera déterminée ces quatre prochaines semaines, le délai que s'est imposé le Comité international olympique dimanche pour le sort des JO 2020... qui pourraient avoir lieu en 2021 selon USA Today.

Ce n’est sans doute plus qu’une question d’officialisation. Alors que dimanche soir, le CIO annonçait se donner un délai de quatre semaines pour décider s’il devait ou non reporter les Jeux Olympiques de Tokyo suite à la pandémie de Coronavirus, un de ses membres, joint par la rédaction de USA Today, a avoué à visage découvert qu’ils allaient bel et bien être reportés. "Sur la base d’informations dont dispose le CIO, le report à été décidé", a déclaré Dick Pound, ancien vice-président du CIO et toujours un des membres les plus influents de l’instance internationale.

Pound a précisé que le CIO n'avait pas encore déterminé le calendrier à venir mais il l'assure : "Les Jeux ne commenceront pas le 24 juillet". Alors qu'un report des Jeux à l'automne semble être à l'étude, USA Today croit savoir que l'option privilégiée serait celle d'une organisation lors de l'été 2021. Le CIO se donnerait quatre semaines pour fixer leur date définitive mais leur report semble désormais acté.

Le CIO dans une voie sans issue

L'ancien patron de l'Agence mondiale antidopage a, par ailleurs, déclaré, dans un autre entretien accordé à l'AFP, que la propagation "stupéfiante" du Covid-19 à travers le monde ne laisse au CIO aucun autre choix. "Ce n'est pas quelque chose qui va disparaître d'ici le 24 juillet. Pas plus que d'ici septembre ou octobre. Beaucoup de pays du monde, dont les plus grands, sont quelque peu dépassés, et cela commence tout juste à prendre racine en Afrique", a-t-il développé. Selon lui, le report des Jeux à 2021 reste l'option la plus probable. "Je pense que le report d'un an est le plus réalisable car il vous donne le plus de temps pour vous organiser."

Il apparaît de toute façon difficile pour le CIO de résister à la pression infligée par les différentes fédérations à travers le monde. Ce lundi, le Comité olympique canadien a sans doute ouvert une voie sans issue pour le CIO en annonçant qu'il n'enverrait aucun athlète à Tokyo cet été. Plus tard dans la journée, c'est la Suisse qui a officiellement demandé le report des Jeux Olympiques de Tokyo, s'engageant dans les pas de la Fédération américaine d'athlétisme notamment. Le CIO a visiblement fini par céder. Rien n'est encore officiel mais les propos de Dick Pound laissent désormais peu de place au doute.

Vidéo - 2020, 2021, 2022 : quelle date pour les JO de Tokyo ?

28:09