Getty Images

"Nous serons là", "Le CIO capitule" : la presse mondiale salue le report des JO en 2021

"Nous serons là", "Le CIO capitule" : la presse mondiale salue le report des JO en 2021
Par Eurosport

Le 25/03/2020 à 09:42Mis à jour Le 25/03/2020 à 13:18

JO 2020 - Au lendemain de l'annonce du Comité International Olympique (CIO), qui a officiellement reporté les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021, l'ensemble de la presse mondiale revient sur cette décision historique ce mercredi.

Il n'y aura donc pas eu besoin de patienter quatre semaines. Devant la forte mobilisation des fédérations et athlètes, le Comité international olympique (CIO) a décidé de reporter, mardi, les prochains Jeux Olympiques de Tokyo à 2021 en raison de la pandémie de Covid-19. Hors période de guerre, c'est une première historique. Et elle est saluée par l'ensemble de la presse mondiale ce mercredi.

Vidéo - Bonnet : "Ce report me donne encore plus de rage pour 2021"

07:07

"Astérix aux Jeux Olympiques... en 2021"

"On se voit en 2021", peut-on lire par exemple du côté du quotidien AS. "Ce seront les Jeux de la victoire" , titre quant à lui Marca, qui en profite pour rendre un bel hommage au dessinateur Albert Uderzo, co-créateur d'Astérix et décédé mardi à l'âge de 92 ans. Même référence pour le quotidien L'Equipe, dont le titre fait référence à l'un des célèbres ouvrages : Astérix aux Jeux Olympiques... mais "en 2021".

Alors que le Japon a annoncé que la flamme olympique restera au pays en attendant l'ouverture des prochains Jeux, le tabloïd anglais The Mirror parle d'un "espoir pour le monde" dans "ces temps sombres". "Nous tiendrons la flamme en vie", titre en ce sens le Daily Express, alors que le Daily Star explique que la flamme olympique est pour l'instant "gelée". Du côté des athlètes britanniques, on accepte cette décision... même si elle est "devastatrice", comme l'évoque Metro dans sa Une.

"Nous serons là"

En Italie, on prend d'ores et déjà rendez-vous avec les JO 2021. "Nous serons là", prévient La Gazzetta dello Sport, qui espère alors "un monde meilleur". Le Corriere dello Sport estime quant à lui que le CIO a fini par "capituler" en prenant cette décision. "Tokyo se rend à l'évidence, les Jeux auront lieu l'année prochaine", réagit le quotidien généraliste La Repubblica.

Pour Il Messaggero, ce report permet tout simplement de "sauver" les JO de Tokyo. "Après l'Euro, les Jeux : les grandes compétitions glissent en 2021", écrit Il Secolo XIX. Vous l'avez compris, la décision du CIO fait grand bruit un peu partout en Europe. Et dans le monde entier. "C'est officiel, les Jeux sont reportés" : voilà comment titre par exemple le grand quotidien américain USA Today.