Les Jeux olympiques de Tokyo 2020 (du 23 juillet au 8 août 2021) seront les olympiades de la nouveauté avec pas moins de cinq "nouvelles" disciplines validées par le CIO, en 2016 :
  • le baseball/softball
  • l'escalade
  • le surf
  • le skateboard
  • le karaté
Pour sa grande première, le surf sera l'un des sports qui attirera le plus de regards. Malgré l'absence de la légende Kelly Slater qui n'a pas réussi à se qualifier pour les Jeux, la course au podium devrait battre son plein. Côté français, Michel Bourez, Jérémy Florès et Johanne Defay seront en lice pour décrocher une médaille.
Tokyo 2020
Grand retour de Biles, grand frisson au stade olympique : tout ce qu'il faut savoir de ce mardi
IL Y A 3 HEURES

Jérémy Florès

Crédit: Getty Images

Un autre sport de glisse fera son baptême de feu au Japon : le skateboard. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la jeunesse sera en haut de l'affiche dans la discipline. Chez les femmes, la Japonaise Misugu Okamoto (13 ans) et la Britannique Sky Brown (11 ans) sont annoncées comme les principales favorites. Chez les hommes, l'Américain Nyjah Huston, quadruple champion du monde, sera le prétendant numéro un pour l'or. La délégation française aura également de belles chances de médailles avec le champion d'Europe, Vincent Milou, Aurélien Giraud, Charlotte Hym ou encore Shani Bru.
Considéré comme l'un des sports les plus populaires du Japon, le baseball/softball, absent depuis 2008, fera son grand retour. Israël, le Japon, le Mexique et la Corée du Sud prendront part au tournoi de baseball, disputé par les hommes, tandis que les États-Unis, l’Italie, le Mexique, le Canada, l’Australie et le pays hôte participeront au tournoi de softball, réservé aux femmes.

L'équipe d'Italie de softball, qualifiée pour les Jeux de Tokyo.

Crédit: Getty Images

Discipline impressionnante, l'escalade sera également de la partie avec trois épreuves : vitesse, difficulté et mur. Julia Chanourdie, Anouck Jaubert et les frères Bassa et Mickael Mawem représenteront la France à Tokyo.
Enfin, le karaté fera une première apparition aux JO, mais disparaîtra dès les Jeux de Paris, en 2024. L'organisation de Paris 2024 et le CIO ont en effet privilégie le breakdance à l'art martial, toujours dans l'objectif de moderniser le grand rendez-vous sportif. A Tokyo, le triple champion du monde japonais Ryo Kiyuna sera l'un des athlètes à suivre.

"Voir le karaté sortir à Paris 2024, on est tombés de haut!"

Tokyo 2020
Notre classement des nations : La Chine reprend le pouvoir, la France grappille
IL Y A 4 HEURES
Tokyo 2020
Quiquampoix dans le mille, double dose de quarts : le Top 5 des Bleus de lundi
IL Y A 4 HEURES