Le grand rendez-vous : La finale du 400m haies hommes

Un vainqueur totalement inattendu sur 100m, un record du monde au triple saut pour Yulimar Rojas, deux médaillés d'or à la hauteur... En termes de surprises et d'émotions, les épreuves d'athlétisme de ces Jeux ont démarré très très fort. Le curseur pourrait encore monter d'un cran ce mardi, au petit matin (5h20). La finale du 400m haies hommes a en effet tout pour être LE moment à ne surtout pas manquer au cours de cette dense semaine au sein du stade olympique.
Tokyo 2020
Macron a décoré les médaillés de Tokyo et vise le "Top 5" lors de Paris 2024
13/09/2021 À 19:20
Double champion du monde en titre et tout nouveau recordman mondial (46''70), Karsten Warholm sera, logiquement, l'homme à battre. Et le plus intéressant, dans tout cela, c'est qu'il ne paraît pas imbattable. Son rival le plus sérieux, l'Américain Rai Benjamin, a aussi affolé les chronos cette année (46"83 à Eugene, fin juin) et semble en mesure de lui voler la vedette.
Alison Dos Santos et Abderrahman Samba peuvent, pour leur part, venir brouiller les cartes. Enfin, reste à savoir si le très récent record du monde pourra résister à une course que l'on imagine sans doute supersonique, ou si nous aurons droit à un beau moment d'histoire. Vraiment, on a hâte d'y être.

Karsten Warholm

Crédit: Getty Images

Il peut marquer l’histoire : Armand Duplantis

A 21 ans, il est sur une voie royale vers un premier sacre olympique. Si la perche est une discipline qui se marie parfaitement avec l’aléa, ce que Sergueï Bubka pourrait confirmer sans peine, lui qui n’a glané l’or qu’une fois aux Jeux à Séoul en 1988, “Mondo” paraît plus qu’armé pour se hisser au plus haut de l’Olympe. Renaud Lavillenie, sacré en 2012, argenté en 2016, est là pour lui mettre des bâtons dans les roues mais sa cheville gauche siffle depuis le début du mois. Et le Français n’est pas à 100%. Sam Kendricks, double champion du monde, a lui dû renoncer en raison du Covid.
L’Américain avait signé la deuxième performance mondiale, à égalité avec Chris Nilsen et Renaud Lavillenie (5,92m). La meilleure perf' de l’année, elle, est l'œuvre de… Duplantis, qui a déjà sauté 6,10m et même trois autres fois au-delà des six mètres depuis le début du mois de juin. Bref, Duplantis est l’homme à vaincre et, si jamais ça rigole pour lui, il pourrait tenter d’aller chercher un petit quelque chose en plus. Le record du monde de la perche, qui lui appartient depuis 2020 (6,18m), n’a plus été battu aux Jeux Olympiques depuis… 1980 et les Jeux de Moscou.

La plus belle journée de l'athlé, c'est mardi : trois raisons de ne pas la louper !

On a aussi hâte de voir

Simone Biles à la poutre ! La gymnaste star n'a pas dit son dernier mot. La quadruple championne olympique en 2016 et 19 fois championne du monde va participer à la dernière épreuve où elle pouvait s'aligner : la finale de la poutre. Et forcément, l'Américaine de 24 ans, qui avait renoncé jusque-là face à la pression et un souci de perte de repère, sera observée par tout le monde du sport.
Les quarts des sports co. des Français. Ils sont presque tous là. Si le football fait défaut, les autres sports collectifs sont tous sur le pont ce mardi pour les hommes. Avec des quarts de finale alléchants. La journée va commencer avec un France – Bahreïn en handball (2h30), un adversaire largement à la portée des Experts. Puis, ce sera aux basketteurs, emmenés par Evan Fournier et Rudy Gobert, d'essayer d'écarter l'Italie pour poursuivre leur sans-faute à Tokyo (10h20). Et enfin, les volleyeurs tricolores vont entrer en piste pour se frotter à la Pologne (14h30). Un gros morceau pour Earvin Ngapeth and co.

Avant France - Italie : "Il serait très étonnant que les Bleus prennent les Italiens de haut"

Le nouveau show d'Elaine Thompson ? Déjà sacrée pour la deuxième fois samedi sur le 100m, la Jamaïcaine va tenter de doubler aussi la mise sur le 200m (14h50). Et après les demi-finales, il y a de quoi penser que l'affaire est presque entendue. Pour décrocher son billet pour la finale, Thompson a tout simplement égalé son meilleur temps (21''66, soit le 7e chrono de l'histoire...) en se relâchant totalement sur la fin. Mais attention, Shelly-Ann Fraser-Pryce a soif de revanche. Et Marie-Josée Ta Lou veille, tout comme Shaunae Miller-Uibo.
La grande première de l'escalade aux Jeux. Nouvelle discipline cette année à Tokyo, l'escalade lance son aventure olympique avec les qualifications messieurs ce mardi. Pour les Bleus, les deux frères Mawem, Massa et Mickaël, seront à suivre.

On se demande aussi…

Si l’on ne va pas vivre la plus grande journée d’athlétisme de ces Jeux. Perche et 400m haies masculins, 200 mètres féminin : trois épreuves qui s’annoncent folles. Avec, qui sait, un ou plusieurs records du monde à la clé.
La Chine trône toujours en tête du tableau des médailles, avec 29 titres olympiques. Les Etats-Unis peuvent-ils vraiment rattraper l'empire du milieu ?
Quand la délégation française va débloquer son compteur en athlétisme. Toujours fanny dans ces Jeux, les Bleus peuvent débuter leur quête ce mardi avec notamment Renaud Lavillenie.
Si l'Espagne peut faire trembler Team USA. C'est le choc des quarts de finale de basket. Et si la Roja avait perdu d'un rien en demi-finales à Rio pour ce remake des finales olympiques 2012 et 2008, Ricky Rubio and co semblent moins armés sur le papier cette année. Sur le papier…

Les finales de mardi

. Athlétisme
03h50 : Longueur dames
05h20 : 400 m haies messieurs
12h20 : Perche messieurs
13h35 : Marteau dames
14h25 : 800 m dames
14h50 : 200 m dames
. Boxe
06h05 : Coq (57 kg) dames
12h05 : Mi-moyens (69 kg) messieurs
. Canoë-kayak - Ligne
04h37 : K1 - 200 m dames
04h53 : C2 - 1000 m messieurs
05h20 : K1 - 1000 m messieurs
05h46 : K2 - 500 m dames
. Cyclisme sur piste
10h26 : Poursuite par équipe dames
10h44 : Vitesse par équipes messieurs
. Gymnastique artistique
10h00 : Barres parallèles messieurs
10h50 : Poutre dames
11h39 : Barre fixe messieurs
. Haltérophilie
12h50 : -109 kg messieurs
12h50 : -109 kg messieurs
. Lutte
12h55 : Lutte gréco-romaine (77 kg) messieurs
13h30 : Lutte gréco-romaine (97 kg) messieurs
14h20 : Lutte libre (68 kg) dames
. Plongeon
08h00: Tremplin de 3 m messieurs
. Voile
07h33 : Finn messieurs
08h33 : Nacra 17 mixte

Les 3 stats à avoir en tête

21. Les Bleus du basket n'ont plus dépassé les quarts de finale depuis 21 ans. La dernière fois, c'était en 2000 avec la belle campagne réalisée par Frédéric Weis and co à Sydney et conclue par une médaille d'argent inattendue. A Londres puis à Rio, les Bleus avaient subi la loi des Espagnols.
1. Elaine Thompson peut marquer l'histoire. Et devenir la première sprinteuse à réaliser le doublé 100m-200m deux fois de rang aux Jeux Olympiques.
4. D'Athènes à Rio, le Kazakhstan avait réussi le carton plein. A Tokyo, pour la première fois depuis 2004, le titre des welters échappera au pays d'Asie centrale. Aucun pays dans aucun autre sport olympique ne pouvait se targuer d'une telle invincibilité. Pat McCormack, finaliste, peut devenir le premier Britannique à décrocher l'or dans cette catégorie de poids. Il défiera Roniel Iglesias.
Tokyo 2020
Légion d'honneur et ordre national du Mérite : Les médaillés français à Tokyo récompensés
10/09/2021 À 07:31
Tokyo 2020
Elle met sa médaille d'argent aux enchères pour soigner un nourrisson... avant de la récupérer
17/08/2021 À 15:58