Le basketteur Patty Mills et la nageuse Cate Campbell ont été retenus mercredi pour être les porte-drapeaux australiens lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août), dans ce qui sera leur quatrième participation. Le meneur des San Antonio Spurs rentrera dans l'histoire en devenant le premier porte-drapeau aborigène australien, tandis que Cate Campbell deviendra la première nageuse australienne à occuper ce rôle.
"En tant qu'homme (des tribus australiennes) Kokatha, Naghiralgal et Dauareb-Meriam, je suis fier, c'est incroyable", a déclaré Patty Mills, qui mène, à 32 ans, une équipe de basket australienne qui compte parmi les favoris à la médaille d'or. "C'est un moment très fort, je le ressens au plus profond de moi-même", a-t-il souligné. Pour Cate Campbell, "mener l'équipe australienne à ces Jeux olympiques revêt une signification particulière."
"Chacun d'entre nous, qu'il s'agisse de débutants ou d'olympiens chevronnés, a dû se battre pour gagner sa place dans cette équipe", a déclaré la spécialiste du sprint en nage libre, cinq fois médaillée olympique. L'Australie envoie la deuxième équipe la plus large de son histoire pour des Jeux olympiques à l'étranger, avec 472 athlètes, soit un peu moins que les 482 qui sont allés à Athènes en 2004. Les femmes représentent plus de la moitié de l'équipe, un record.
Tokyo 2020
Macron a décoré les médaillés de Tokyo et vise le "Top 5" lors de Paris 2024
13/09/2021 À 19:20

Osaka, Biles, Agbegnenou... : les 10 femmes à suivre aux JO de Tokyo

Tokyo 2020
Légion d'honneur et ordre national du Mérite : Les médaillés français à Tokyo récompensés
10/09/2021 À 07:31
Tokyo 2020
Elle met sa médaille d'argent aux enchères pour soigner un nourrisson... avant de la récupérer
17/08/2021 À 15:58