Ce sera une grande première. Sur proposition du Comité international olympique, les délégations pourront présenter deux porte-drapeaux lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Tokyo, le 23 juillet prochain. La France a sauté sur l'occasion "avec enthousiasme" selon le président du CNOSF, Denis Masseglia. "Le CIO l'a fait et c'est très heureux, a-t-il confié mercredi lors d'une conférence de presse en ligne organisée à 100 jours du coup d'envoi de ces Jeux. A chaque fois, on demandait aux fédérations de nous proposer des athlètes hommes et femmes et on se demandait à la fin si on prenait un homme ou une femme. Nous n'aurons plus à nous poser la question et c'est formidable."
La liste des canddiats a également été dévoilée ce mercredi. Ils sont au nombre de cinq chez les hommes et sept chez les femmes :
  • Samir Aït-Saïd (Gymnastique)
  • Maxime Beaumont (Canoé-kayak)
  • Renaud Lavillenie (Athlétisme)
  • Florent Manaudou (Natation)
  • Astier Nicolas (Equitation)
  • Clarisse Agbegnenou (Judo)
  • Johanne Defay (Surf)
  • Sandrine Gruda (Basket)
  • Maïva Hamadouche (Boxe)
  • Kristina Mladenovic (Tennis)
  • Charline Picon (Voile)
  • Mélina Robert-Michon (Athlétisme)
Tokyo 2020
Le CIO "pleinement concentré" sur la "mise en oeuvre des JO" malgré l'état d'urgence à Tokyo
IL Y A 20 HEURES
Pour la désignation des vainqueurs, le CNOSF a reproduit le système utilisé en 2016. Chaque fédération a désigné deux athlètes, un homme et une femme, en tant qu'ambassadeurs. Ils voteront non pas en désignant un nom, mais en établissant un ordre de préférence des candidats avec des points du premier au dernier.
"La légitimité sera incontestable, rappelle Denis Masseglia, puisque les athlètes seront élus par leurs pairs. A Rio, je n'avais jamais vu un sentiment aussi consensuel dans la désignation." Si la date du verdict de ce scrutin n'est pas encore connue, elle devrait intervenir au début du mois de juillet, quelques semaines avant le début des Jeux.
Le même principe a été retenu pour les Jeux Paralympiques, qui se tiendront du 24 août au 5 septembre. Là aussi, un homme et une femme feront office de porte-drapeaux et seront désignés selon le même mécanisme. Quatre femmes et trois hommes se sont portés candidats :
  • Perle Bouge (Aviron)
  • Souhad Ghazouani (Haltérophilie)
  • Nantenin Keita (Athlétisme)
  • Sandrine Martinet (Judo)
  • Pierre Fairbank (Athlétisme)
  • Stéphane Houdet (Tennis)
  • David Smetanine (Natation)
Tokyo 2020
JO : Les participants japonais devraient être vaccinés en juin
HIER À 08:32
Tokyo 2020
La visite du président du CIO prévue mi-mai reportée à cause du virus
10/05/2021 À 09:40