Twitter

En fuite en Ukraine, l'ex-judoka autrichien Peter Seisenbacher extradé vers Vienne

En fuite en Ukraine, l'ex-judoka autrichien Peter Seisenbacher extradé vers Vienne
Par AFP

Le 12/09/2019 à 21:30

L'ancien champion olympique autrichien de judo Peter Seisenbacher, recherché pour abus sexuels sur mineurs, a été remis jeudi par les autorités ukrainiennes à l'Autriche qui réclamait le suspect depuis 2017 pour le juger, ont indiqué des sources judiciaires autrichiennes.

Le médaillé d'or aux JO 1984 et 1988 en poids moyens, âgé de 59 ans, avait été localisé en 2017 en Ukraine et faisait depuis l'objet d'une procédure judiciaire d'extradition entre les deux pays. La demande d'extradition avait été une première fois rejetée par Kiev. L'ancien judoka est arrivé jeudi à Vienne, a indiqué l'agence de presse autrichienne APA, citant une porte-parole du tribunal de la capitale et l'avocat de M. Seisenbacher.

Après plusieurs années de cavale en Ukraine, il avait récemment tenté de quitter le pays à deux reprises avec de faux papiers, selon la presse autrichienne. Le double champion olympique va être présenté dans les 48 heures à la justice autrichienne qui statuera sur son placement en détention, alors qu'il fait l'objet d'un mandat d'arrêt international depuis qu'il ne s'était pas présenté à son procès d'assises à Vienne, en décembre 2016.

Abus sexuels sur deux fillettes

Il est accusé d'abus sexuels sur deux fillettes dont il était l'entraîneur à Vienne, sur une période allant de la fin des années 1990 au début des années 2000. Selon le parquet autrichien, l'une des victimes, âgée de 11 ans au moment des faits, aurait subi des abus durant trois ans. L'ancien judoka est également accusé de tentative d'abus sexuel sur une troisième enfant.

Le sportif avait mis un terme à sa carrière en 1988, un mois après être devenu à Séoul le premier judoka à conserver l'or olympique. Outre ses deux titres olympiques des moins de 86 kg, il avait également décroché l'or mondial en 1985 et européen en 1986.

0
0