Eurosport

Grand Chelem de Paris : les Françaises vengent Teddy Riner, battu après 10 ans d’invincibilité

Grand Chelem de Paris : les Françaises vengent Teddy Riner, battu après 10 ans d’invincibilité

Le 09/02/2020 à 21:18Mis à jour

Teddy Riner est tombé : le monstre sacré du judo a été battu par le Japonais Kokoro Kageura au 3e tour du Grand Chelem de Paris, après 154 combats sans défaite.

À la suite de ce coup de tonnerre, les Bleus ont eu beaucoup de mal à s’exprimer. La seule éclaircie de la journée est venue d’Axel Clerget, qui a remporté la médaille de bronze en -90 kg. Il n’avait plus rien gagné depuis sa 3e place aux championnats du monde au mois d’août 2019 !

Les spectateurs de l’AccorHotels Arena ont a assisté au sacre des Japonais Ryuju Nagayama (-60 kg), Soichi Hashimoto (-73 kg), du Coréen Baul An (-66 kg), du Belge Matthias Casse (-81 kg), de l’Espagno Nikoloz Sherazadishvili (-90 kg), de l’Israélien Peter Paltchick (-100 kg) et du Néerlandais Henk Grol (+100 kg).

Si Riner a été vaincu, les Françaises se sont bien chargées de le venger. Clarisse Agbenenou s’est imposée en -63 kg aux dépens de la Japonaise Nabekura. C’est cette dernière qui l’avait privé d’une 51e victoire de rang lors des Masters de Qingdao en décembre dernier.

La numéro 1 de la délégation française n’a pas été la seule à briller sur le tatami parisien. Mélanie Clément (-48 kg) a obtenu une belle médaille de bronze. Souvent placée, mais jamais sur le podium, elle a réussi à hausser son niveau pour enfin gagner sa place sur le podium d’un tournoi majeur. Dans la même catégorie, Shirine Boukli a pris la 5e place.

Autre médaille d’or : celle de Madeleine Malonga (-78 kg) qui est venue à bout en finale de sa compatriote Fanny Estelle Posvite. Audrey Tcheumeo, quant à elle, a fini 5e.

En -52 kg, -57 kg, -70 kg, la déception était de mise. Astride Gneto, Sarah-Leonie Cysique, Marie-Ève Gahié ont toutes les trois terminé au pied du podium (5e).

Chez les +78 kg, la surdouée du judo Romane Dicko a signé son retour de manière magistrale. Après avoir remporté le Grand Prix de Tel-Aviv au début de l’année alors qu’elle revenait de blessure, elle a dominé en finale la Biélorusse Maryna Slutskaya, n° 8 mondiale.