Les Grands Slams se succèdent et cette perspective se rapproche inexorablement : oui, il est tout à fait possible que la France ne compte aucun représentant en -81kg, fin juillet à Tokyo. Avant le Grand Slam d’Antalya, nul combattant tricolore classé dans cette catégorie ne figurait en tout cas dans les quotas qualificatifs pour les Jeux olympiques. Ce n’était pas davantage le cas vendredi soir, au terme de la deuxième journée de compétition.

Golden Score fatal pour Chilard

Judo
La course aux JO se complique pour Djalo, Chaine sorti d’entrée
IL Y A 18 HEURES
Devancé par son compatriote Alpha Djalo - non présent en Turquie - dans la Ranking olympique, Nicolas Chilard a ainsi raté l’occasion de marquer de précieux points. Le Finistérien a été battu dès le premier tour par le Hongrois Benedek Toth, dont l’attaque en forme de makikomi placée durant le Golden Score a fait mouche. Une nouvelle désillusion pour le 46e mondial, qui restait sur deux éliminations prématurées lors de l’Euro de Prague et du Grand Slam de Tashkent.

Albayrak surprend Parlati et triomphe à domicile

Pietri, un retour et des regrets

Un autre Bleu était aligné dans cette catégorie. Et pas n’importe qui, puisqu’il s’agissait de Loïc Pietri. Après les Jeux de Rio, le Niçois avait décidé de monter en -90kg. Il n’a néanmoins jamais réussi à y faire son trou, notamment à cause de pépins physiques. À Antalya, le champion du monde 2013 disputait son premier tournoi international depuis son choix de revenir chez les -81kg. Si son début de journée a été couronné de succès face à Medickson Del Orbe Cortorreal (41e mondial), le combattant de 30 ans a ensuite chuté sur waza-ari contre Pawel Drzymal (348e). De quoi, forcément, lui laisser des regrets.

À peine plus d’une minute pour boucler l’affaire : Polling a récité son judo face à Matic

Il faudra donc sans doute encore un peu de temps à Pietri avant de retrouver le parfum des finales internationales, qui ont offert quelques beaux moments de judo ce vendredi. Valeur sûre des -70kg, Kim Polling a fait étalage de ses qualités techniques face à une Barbara Matic impuissante et vite vaincue. Fabio Basile (-73kg) a lui aussi décroché l’or avec la manière. L’Italien, champion olympique en titre des -66kg, a constamment été à l’initiative contre Bayram Kandemir et s’est finalement imposé sur waza-ari.

Basile maîtrise son sujet contre Kaydemir et peut exulter

Judo
Ungvari fait chuter Khubetsov et frustre les supporters russes
IL Y A 18 HEURES
Judo
Taimazova sort victorieuse d’un long bras de fer contre Scoccimarro
IL Y A 19 HEURES