23 et 4 qui font donc 27. A plus de deux mois de participer à ses premiers Jeux olympiques, le 30 juillet prochain à Tokyo, Romane Dicko a porté sa série de combats remportés à 27. Après avoir triomphé à Tel Aviv (deux fois), Paris, lors de l’Euro de Prague et du Masters de Doha, la judokate de 21 ans a une nouvelle fois terminé sur la plus haute marche du podium, ce vendredi à Kazan. La juste récompense d’un parcours maîtrisé de bout en bout.
D’Evgeniia Bogdanova à Beatriz Souza, en passant par Melissa Mojica, la combattante du PSG Judo a écarté ses adversaires successives avec autorité. Elle n’a toutefois guère eu besoin de s’employer en finale, Maryna Slutskaya (qu’elle avait auparavant battue à quatre reprises en cinq confrontations) ayant déclaré forfait. Portée par une dynamique qui paraît irrésistible, Dicko peut maintenant se tourner vers les JO avec envie et, forcément, de l’ambition. Dans la même catégorie, sa compatriote Laura Fuseau a pour sa part été battue au premier tour par la Russe Daria Vladimirova.
Tokyo 2020
La grande déception Pinot, pas de miracle pour Clerget : Pas de médaille ce mercredi en judo
IL Y A 17 HEURES

Attaque en bordure, immobilisation puis ippon : Wagner a joué sa symphonie contre Ausma

Une blessure et Clerget voit ses espoirs de bronze s'envoler

Cette dernière journée dans la capitale du Tatarstan a aussi permis à Axel Clerget (-90kg) d’effectuer son retour aux affaires. Le médaillé de bronze mondial (2019) n’était plus apparu en compétition depuis mi-janvier et le Masters de Doha, à l'occasion duquel il avait été victime d’une commotion cérébrale. Parvenu à se hisser en quarts de finale, le combattant de 34 ans a basculé vers les repêchages à l’issue de sa défaite sur ippon face à Eduard Trippel.

Un uchi-mata d’école et Murao envoie Trippel au sol

Après s’être débarrassé de Shermukhammad Jandreev au jeu des pénalités, Clerget a disputé son combat pour la place de 3 face à Luka Maisuradze. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu pour le sociétaire de Sucy Judo, qui s’est visiblement blessé en exécutant une attaque en sutemi-waza (technique de sacrifice).

Catharina renverse Adamian avec la manière et s’adjuge l’or

S’il a essayé de poursuivre malgré la douleur, le Tricolore a semblé très diminué et s’est finalement incliné. Reste désormais à connaître la gravité de ce pépin physique, à un mois des Mondiaux et alors que les Jeux, pour lesquels il est d’ores et déjà sélectionné, se profilent à l’horizon. Aussi engagé en -90kg, Alexis Mathieu a quant à lui perdu au premier tour sur waza-ari face à Li Kochman.

Bashaev finit par avoir le dernier mot contre Silva

Tokyo 2020
"Clarisse Agbegnenou est une machine, elle ne laisse rien au hasard"
HIER À 15:53
Tokyo 2020
Maracineanu admirative de la force de caractère d'Agbegnenou
HIER À 15:28