Dans sa carrière, Sami Chouchi n’avait, jusque-là, jamais remporté de Grand Slam. C’est désormais chose faite. Le combattant belge s’est en effet imposé dans la catégorie des -81kg, ce samedi à Tbilissi. Mal embarqué en finale, face à un Shamil Borchashvili dont le ippon a été, après arbitrage vidéo, revalorisé en waza-ari, le judoka de 28 ans a décroché l’or grâce à une technique d’étranglement parfaitement exécutée. Mais, à y regarder de plus près, c’est son parcours dans sa globalité qui force le respect.

Un étranglement spectaculaire et Chouchi domine Borchashvili

En quelques semaines, Chouchi a battu les trois premiers mondiaux

Tokyo 2020
Avant les JO, Riner n'a aucune compétition prévue "pour le moment"
06/04/2021 À 14:37
Obligé de batailler jusqu’au Golden Score pour se débarrasser de l’accrocheur Turpal Tepkaev au deuxième tour, le Bruxellois a davantage pu faire parler ses qualités par la suite, contre Sveinbjorn Iura puis Anri Egutidze, tous deux envoyés au tapis. Et il a frappé plus fort encore en demie, en dominant Tato Grigalashvili, champion d’Europe en titre et chez lui à Tbilissi. N°3 mondial, le Géorgien vient donc garnir le tableau de chasse de Chouchi, qui s’était aussi offert Sagi Muki (n°2) à Tel Aviv et son compatriote Matthias Casse (n°1) à Tashkent. Nul doute que mi-moyen belge sera surveillé de très près lors de ses prochaines sorties.

Une magnifique roue autour des épaules et Beauchemin-Pinard cloue Yang au sol

Parmi les autres résultats du jour, il convient de souligner la remarquable performance de Catherine Beauchemin-Pinard (-63kg), victorieuse de Junxia Yang en finale grâce à un mouvement en kata-guruma (roue autour des épaules) de toute beauté. Trois semaines après avoir triomphé à l’occasion du Quand un ippon se transforme en pénalité fatale : finale cruelle pour Smagulov, Tsogtbaatar Tsend-Ochir (-73kg) a pour sa part récidivé ce samedi. Le Mongol est venu d’Arthur Margelidon à l’issue d’un combat indécis et très animé.

Tsend-Ochir dompte Margelidon au bout d’une finale enlevée

Tokyo 2020
Agbegnenou en leader du judo féminin français à Tokyo
06/04/2021 À 13:29
Judo
Plus entreprenant, Bashaev s’offre logiquement Harasawa
03/04/2021 À 18:34