Clarisse Agbegnenou continue d'écrire l'histoire. Ce mercredi après-midi, la judokate française de 28 ans s'est offert, sur les tapis de Budapest, un cinquième titre mondial après ceux déjà obtenus en 2014 (Tcheliabinsk), 2017 (Budapest), 2018 (Bakou) et 2019 (Tokyo). "La Tigresse" a pris le meilleur sur Andreja Leski, qu'elle avait déjà battue en demi-finale du Grand Slam de Paris en février 2020.

Agbegnenou devant Douillet

Tokyo 2020
Attention, Riner est en confiance : "je me sens plus fort qu'auparavant"
IL Y A 18 HEURES
Pour s'offrir l'or, la sociétaire du RSC Champigny a maîtrisé son adversaire au sol et marqué ippon à une minute du terme du combat. À un mois des Jeux olympiques de Tokyo, où elle sera la chef de file de l'équipe féminine, Clarisse Agbegnenou rentre encore un peu plus dans l'histoire du judo français : elle devance désormais David Douillet et devient la deuxième judoka tricolore la plus titrée de l'histoire.
"J'ai été assez sereine, calme... Cela me montre que je suis sur le bon chemin. Je me sens bien, je n'ai mal nulle part, aucun strap, s'est-elle félicitée après son nouveau combat victorieux. Je n'avais pas peur. Quand je viens en compétition, c'est que je suis à 100%. Je voulais avoir tout, les 'Monde' et les Jeux, ou rien."
Alors qu'elle faisait son retour sur les tatamis après son sacre lors du Masters à Doha en janvier dernier, la désormais quintuple championne du monde, dans la catégorie des -63 kg, a effectué un nouveau sans faute en terres hongroises. Avant de remporter la finale, la quintuple championne d'Europe a successivement battu la Danoise Laerke Marie Olsen, la Sud-Coréenne Heeju Han (championne d'Asie en titre), la Cubaine Maylin Del Toro Carvajal puis la Néerlandaise Sanne Vermeer, septième mondiale et troisième des derniers championnats d'Europe.
Judo
Deux médailles en individuel : le bilan décevant de l'équipe de France
13/06/2021 À 17:55
Judo
Tolofua passe tout près
12/06/2021 À 16:40