Judo

Portrait de Ryoko Tani et Tadahiro Nomura : les 2 judokas les plus titrés aux Jeux olympiques

Partager avec
Copier
Partager cet article

Portrait de Ryoko Tani et Tadahiro Nomura : les 2 judokas les plus titrés aux Jeux olympiques

Crédit: Eurosport

ParBeth Knox
30/07/2020 à 16:21 | Mis à jour 30/07/2020 à 16:21

La Japonaise Ryoko Tani et son compatriote Tadahiro Nomura ont rapporté à 8 médailles olympiques au Japon, dont 5 en or.

Ryoko Tani (-48 kg) est la judoka la plus titrée de l’histoire avec 5 médailles olympiques glanées entre 1992 et 2008 : deux en or, deux en argent et une en bronze.

Sa carrière débute par une médaille de bronze aux Mondiaux de Barcelone en 1991. L’année suivante, elle atteint la finale des Jeux en Catalogne, mais s’incline face à la Française Cécile Nowak.

Judo

Le Kata Guruma, Manuel Lombardo livre les secrets de son arme fatale

06/08/2020 À 09:22

À Atlanta, elle joue encore de malchance : le titre lui échappe à la suite d’une défaite contre la Nord-Coréenne Kye Sun-Hui. Ryoko Tani doit se contenter d’une médaille d’argent.

Les Jeux de Sydney seront les bons : elle remporte le titre olympique en battant la Russe Lyobov Bruletova. La Japonaise récidivera 4 ans plus tard à Athènes en s’imposant face à la Française Frédérique Jossinet.

Pékin, en 2008, sonnera la fin de sa carrière. Qualifiée au forceps malgré une défaite aux Championnats du Japon face à Emi Yamagashi, elle tombera en finale de tableau, battue par la Roumaine Alina Alexandra Dumitru. Ryoko Tani prend sa retraite sportive en 2010.

Inconnu du grand public, Tadahiro Nomura se révèle aux JO d’Atlanta en 96 où il se hisse en finale du tournoi des -60 kg et gagne la médaille d’or aux dépens de l’Italien Girolamo Giovinazzo.

Lors des 4 années suivantes, son palmarès s’étoffe : champion du monde 1997 en individuel et par équipe en 1999. Aux Jeux de Sydney, il remporte un 2e titre olympique en battant le Sud-Coréen Bu-Kyung Jung sur ippon en 14 secondes.

Tadahiro Nomura s’impose ensuite aux Mondiaux d’Osaka en 2003 puis au tournoi de Paris en 2004. Lors des JO d’Athènes, il rentre dans la légende en remportant un 3e titre consécutif après une victoire sur le Géorgien Nestor Khergiani.

Il tente par la suite de décrocher son billet pour les Jeux de Pékin en 2008, mais perd sa place au profit d’Hiroaki Hiraoka. Il arrête définitivement sa carrière en 2015 après avoir échoué à se qualifier pour les JO de Londres.

Judo

"Quand tu avais Douillet face à toi, tu prenais une espèce d'éléphant, de bus"

31/07/2020 À 12:38
Judo

"Niveau mental, Douillet et Riner, ce sont des 'Dexter' du judo, ils ne sont pas là pour rigoler"

31/07/2020 À 12:10
Dans le même sujet
Judo
Partager avec
Copier
Partager cet article