Encore une désillusion pour le judo français. Engagé en catégorie des moins de 81 kilos, Loïc Pietri s'est incliné lors de son entrée lice, mardi, à Rio. Le Tricolore a subi la loi du Canadien Antoine Valois-Fortier et concédé une élimination prématurée que l'on n'attendait pas forcément. Mais sa sortie a été plus que logique.
Dominé de A à Z par le Québecois, le Niçois n'est jamais entré dans son combat. Sanctionné au début de son duel, il a passé son temps à contrer les offensives de son adversaire, totalement supérieur. Complètement lessivé physiquement, celui qui avait été sacré champion du monde au Brésil en 2013, a finalement concédé un yuko au bout du bout de sa confrontation. Une déception. Une vraie.
Même si Valois-Fortier reste un adversaire très coriace, le scénario est rude pour Pietri, sacré à Rio aux Championnats du monde 2013. Et c'est un nouveau coup dur pour l'équipe de France de judo qui court toujours après sa première médaille dans ces JO pour la quatrième des sept journées de compétition au dojo de l'Arena Carioca 2. Chez les dames, les chances françaises reposent mardi sur les épaules de Clarisse Agbegnenou (-63 kg), championne du monde 2014 et vice-championne du monde 2013 et 2015.