Getty Images

Les Bleus renforcent leur encadrement à cinq mois des JO

Les Bleus renforcent leur encadrement à cinq mois des JO
Par AFP

Le 12/02/2020 à 21:52Mis à jour Le 12/02/2020 à 21:58

JEUX OLYMPIQUES 2020 - A cinq mois des JO de Tokyo, la Fédération française de judo a annoncé la venue de deux nouveaux entraîneurs, Christophe Gagliano, médaillé de bronze olympique en -71 kg en 1996, et Daniel Fernandes, vice-champion du monde en -73 kg en 2003, pour les judokas français en manque de résultats.

L'encadrement de l'équipe de France masculine de judo, en manque chronique de résultats, sa tête d'affiche Teddy Riner mis à part, a été adapté et renforcé dans la perspective des JO 2020, a annoncé la Fédération française de judo dans un communiqué mercredi. Si Franck Chambily reste son responsable, deux nouveaux entraîneurs sont nommés, Christophe Gagliano, médaillé de bronze olympique en -71 kg en 1996, et Daniel Fernandes, vice-champion du monde en -73 kg en 2003, tandis que Richard Melillo est écarté.

Hormis Riner, les Bleus sont à la peine

Christophe Massina conserve lui son poste d'entraîneur, si bien qu'ils seront désormais trois au lieu de deux à se partager les Bleus. Teddy Riner, double champion olympique en titre des poids lourds et décuple champion du monde, mis à part, les Bleus sont à la peine au contraire de leurs homologues féminines : seuls Axel Clerget (-90 kg) et Cyrille Maret (-100 kg) sont parvenus à se hisser sur des podiums internationaux depuis 2017, au mieux sur la deuxième marche. A titre de comparaison, les judokas françaises ont elles amassé douze médailles d'or internationales (cinq mondiales, sept européennes) dans le même intervalle.