C'est un rôle auquel il n'est pas habitué. Quand Mo Farah (37 ans) prend le départ d'une course, c'est pour la gagner. Mais une fois n'est pas coutume, celui qui s'est reconverti sur la route après une brillante carrière sur piste (quatre titres olympiques), ne devrait pas terminer les 42,195 km du marathon de Londres (8e en 2014, 3e en 2018, 5e en 2019). Mais il fera partie des lièvres qui doivent mener l'allure aux deux marathoniens les plus rapides de l'histoire : le Kényan Eliud Kipchoge en 2h01'39'', record du monde, et l'Ethiopien Kenenisa Bekele en 2h01'41''.
Les organisateurs de l'évènement, initialement programmé en avril mais reporté en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, ont également annoncé la présence du vice-champion du monde éthiopien Mosinet Geremew (4e performeur de l'histoire), de son compatriote Mule Wasihun (8e performeur de l'histoire) et de l'ex-recordman d'Europe norvégien Sondre Nordstad Moen.
Marathon
Le marathon et le semi-marathon de Paris 2020 annulés
12/08/2020 À 09:13
Dans la course féminine, la recordwoman du monde kényane Brigid Kosgei (2h14'04'') devra elle notamment affronter ses compatriotes Ruth Chepngetich (championne du monde 2019) et Vivian Cheruiyot (quadruple championne du monde sur la piste, vainqueure à Londres en 2018). Le marathon de Londres est le seul des grands marathons à avoir été maintenu.
Marathon
Après New York, le marathon de Berlin est lui aussi annulé
24/06/2020 À 16:16
Marathon
Le record du monde du semi-marathon du Kényan Kandie en images
06/12/2020 À 12:37