externalIl y a quelques semaineshttp://www.gp-inside.com/4185/09-avr-2013/soutenez-la-fureur-de-vaincre-soutenez-le-documentaire-sur-alexis-masbouNone, nous vous parlions du nouveau projet d’Alexis Masbou, son film « la fureur de vaincre ».
Ce film a pour vocation de suivre le Français et de montrer l’étendue de son métier, que ce soit dans ou en dehors  du paddock.
Et pour financer cette opération qui va bien plus loin que la simple démarche marketing, Alexis, via  un financement Ulule, en a appelé à votre soutien et c’est grâce à vous qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, il a déjà récolté 6500 des 10000 euros nécessaires à l’équipe, notamment pour voyager sur les Grands Prix.
Grand Prix des Amériques
Zarco opéré et opérationnel pour Austin
HIER À 12:32
Nous sommes revenus avec lui sur les tenants et aboutissants de cette belle initiative qui a pour but de montrer notre sport sous un autre angle.
GPi : Quel est le but de ce film ? Un outil de promotion pour t’aider à trouver le financement nécessaire pour te permettre de boucler la saison ?
Non pas du tout. A la base, je suis parti de cette idée-là, réaliser une vidéo relativement courte pour donner à d’éventuels partenaires et au public en général, une image différente du sport moto. Montrer que nous ne sommes pas simplement des mecs qui donnent du gaz et qui ne regardent à rien mais qu’au contraire, nous sommes de vrais sportifs qui travaillent énormément sur et en dehors des circuits.
Mais ensuite, on s’est donc dit qu’il était probablement préférable de partager ce projet avec les passionnés et montrer la voie à suivre aux jeunes qui voudraient se lancer dans ce sport.
On avait besoin de financement et l’objectif, en passant par Ulule, était double. Le premier était de voir si oui ou non, des personnes étaient potentiellement intéressées par ce film et par les choses qu’on leur propose. De cette manière, on a pu mesurer le degré d’engouement autour du projet car si personne n’est intéressé, personne n’achètera le DVD et donc, l’opération n’aurait aucun intérêt.
Ensuite, ça nous permettra de couvrir les frais comme ceux des déplacements de l’équipe technique.
GPi : Et là, on en est où quant à ce financement ?
Là, on en est à 65% et il reste 9 jours avant que l’opération ne se termine. C’est un peu court mais on ne lâche pas l’affaire puisqu’avec Fredéric Astié, le producteur, nous sommes actuellement en train de tenter de démarcher plusieurs investisseurs de la région afin de récupérer quelques petits budgets parce que le projet prend forme et parce qu’on a remarqué que l’engouement était là.
Si toutes les personnes ne contribuent pas financièrement à ce projet, toutes semblent enthousiastes et m’encouragent à persévérer dans une initiative qui pourrait montrer la moto sous un angle différent.
GPi : On va donc bientôt faire la connaissance d’Alexis Masbou acteur ?  
Non, parce que le but du film, ce n’est pas d’être acteur, le but c’est de me montrer comme je suis, à savoir, un pilote à 100%.
L’équipe technique qui me suit aura pour mission de me montrer dans tout ce que je fais, mais sans jamais déranger mon travail.
Il a y a énormément de choses à montrer sur le boulot que j’effectue sur et en dehors de la piste et nous voulons le faire de la manière la plus objective possible et pas dans une espèce de show médiatique. Je pense que c’est ce que les gens veulent voir avant tout ».
Si vous aussi, vous voulez participer financièrement à cet ambitieux projet, il y a un seul moyen de le faire et c’est via le site Ulule. Si en revanche, vous n’avez pas l’envie ou pas les moyens d’y participer mais que le projet vous tient malgré tout à cœur, vous pouvez également partager cet article où le module de financement Ulule.   
Nous souhaitons à Alexis Masbou une sincère réussite dans un projet qui a de quoi enthousiasmer mais aussi dans une saison qui, bien que compliquée, pourrait sourire au Français (lire ici).
Retrouvez plus d’articles sur GP-inside
https://i.eurosport.com/2012/07/23/865734.png
Grand Prix de Saint-Marin
Zarco souffre et ne voit pas le bout du tunnel : "Ce n'est pas marrant à vivre"
19/09/2021 À 17:01
Grand Prix de Saint-Marin
Quartararo, battu mais fier de lui : "Je pense que c'est ma meilleure course"
19/09/2021 À 15:51