GP-inside

CotA, des chiffres et des stats: Marquez-Spencer, que de similitudes !

CotA, des chiffres et des stats: Marquez-Spencer, que de similitudes !

Le 22/04/2013 à 20:37Mis à jour Le 22/04/2013 à 20:46

De notre partenaire GP-inside

Eurosport Player: Regardez la saison 2018 en direct

Voir sur Eurosport

Pour son deuxième Grand Prix en catégorie reine, Marc Marquez a signé sa première victoire en MotoGP.

L’espagnol a exploité une technique de course déjà bien rodée dans les catégories inférieures, à savoir : observer en début de manche, dépasser vers la mi-course, et ensuite creuser l’écart par rapport à son adversaire.

Au Qatar, pour sa première course en MotoGP, Marquez terminait sur la troisième marche du podium après une belle bagarre avec Valentino Rossi, une de ses idoles étant plus jeune. Avec ce premier podium, le protégé d’Emilio Alzamora est devenu le quatrième plus jeune pilote, à 20 ans et 49 jours, a monté sur un podium. Seuls Randy Mamola (Imatra 1979, 19 ans et 261 jours), Eduardo Salatino (Argentine 1962, 19 ans et 274 jours) et Norick Abe (Brésil 1995, 20 ans et 10 jours) étaient plus jeunes au moment de leur premier podium en catégorie reine. Du coup, l’espagnol prenait la direction d’Austin avec un seul objectif en tête : la victoire.

Pour la première du MotoGP sur le Circuit of the Americas, le pilote de la Honda Repsol numéro 93 a dominé presque l’intégralité du week-end (il lui manque juste la FP3 et le Warm-up à son tableau de chasse), un circuit où il était déjà très en verve un mois plus tôt puisqu’il avait réalisé le meilleur temps du test qui s’y était déroulé. Le Samedi, il décroche sa première pole position en MotoGP. De fait, à 20 ans et 62 jours, Marquez devient le plus jeune pilote à réaliser une pole en catégorie reine. Il devance Freddie Spencer qui, à 20 ans et 153 jours, s’était qualifié pour la première fois en pole en 500cc à Jarama en 1982.

Arrive le jour le plus important d’un week-end de course : le Dimanche. Une journée qui restera à tout jamais gravée dans la mémoire de l’Espagnol. En effet, après avoir pris la tête de la course à neuf tours du but, il s’impose pour la première fois en MotoGP, devenant le plus jeune vainqueur d’une course en catégorie reine. Il bat donc le fameux record de Freddie Spencer, qui s’était imposé à 20 ans et 196 jours à l’occasion du  Grand Prix de Belgique 500cc 1982 sur le circuit de Spa-Francorchamps. La barre de ce record est donc désormais fixée à 20 ans et 63 jours ! La « fourmi » Marquez remporte également sa 27ème victoire toutes catégories confondues, rejoignant Pierpaolo Bianchi, Eugenio Lazzarini et surtout Freddie Spencer, comme un symbole ! Pour finir avec le cas Marquez, il met fin à la série de 29 Grand Prix remportés soit par Stoner, Lorenzo ou Pedrosa. Et enfin, grâce à lui, Honda continue sa domination américaine avec une sixième victoire d’affilée sur les terres de l’Oncle Sam, la dernière victoire Yamaha remontant à Laguna Seca 2010 avec Jorge Lorenzo.

Pour conclure deux autres statistiques sont intéressantes à l’issue de ce deuxième Grand Prix de la saison : le 100ème podium de Jorge Lorenzo. Le majorquin rejoint donc Valentino Rossi (178), Giacomo Agostini (159), Angel Nieto (139), Phil Read (121), Dani Pedrosa (113), Mike Hailwood (112) et Max Biaggi (111) dans le cercle très fermé des pilotes ayant atteint cent podiums en Grand Prix. L’autre « stat » concerne Valentino Rossi. En effet, le natif de Tavullia a pris, hier, le départ de son 218ème Grand Prix en catégorie reine. Rossi dépasse donc Loris Capirossi (217 départ) et revient à 27 unités du record d’Alex Barros, le brésilien comptant 245 départs en 500cc/MotoGP.

0
0