GP-inside

Deux points de sanction pour Marc Marquez. Un peu léger ?

Deux points de sanction pour Marc Marquez. Un peu léger ?

Le 02/09/2013 à 14:44Mis à jour Le 02/09/2013 à 14:50

De notre partenaire GP-inside

Eurosport Player: Regardez la saison 2018 en direct

Voir sur Eurosport

Hier, lors du warm-up, Marc Marquez chutait et se luxait l’épaule. Et c’est probablement le meilleur scénario que le destin, la chance ou le hasard, appelez ça comme vous voulez, pouvait offrir au MotoGP.

En effet, quelques secondes plus tôt, Cal Crutchlow chutait au même endroit, laissant au passage, sa M1 dans les graviers.

Comme le veut la nécessaire sécurité sur les circuits, la Direction de course brandissait le drapeau jaune qui, selon l’article 1.22.2 du règlement du Championnat du Monde FIM des Grands Prix de courses sur route, « indique qu’il y a un danger plus avant. Les coureurs doivent ralentir et être prêts à s’arrêter. Il est interdit de dépasser jusqu’à l’endroit où un drapeau vert est présenté ».  

Ralentir, c’est visiblement ce que l’Espagnol n’a pas fait puisqu’il perdait le contrôle de sa RC213V, qui se dirigeait à toute allure vers la moto de Crutchlow.

Le souci étant que les commissaires, qui étaient en train d’évacuer la moto du Britannique, ne doivent leur vie, ou en tout cas, le fait de s’en être sorti indemne, qu’à la vigilance de l’un d’eux. En effet, voyant la moto arriver, ils laissaient tomber la M1 qui se faisait percuter de plein fouet par la Honda.

Face à cette situation, la Direction de course décidait de punir le pilote Honda en lui infligeant deux points de pénalités, non pas au classement général, comme d’abord soupçonné, mais bien sur son « permis à points », sanction prévue à l’article 3.2.1 du même règlement, libellé comme suit : « Peut-être infligé par la Direction de Course à un coureur entre 1 et 10 points.  Ces points s’accumulent au cours d’une  saison. Des sanctions automatiques  s’appliqueront à un pilote qui accumule  des points comme suit : 4 points –  départ de la prochaine course de la  dernière position sur la grille – 7 points  – départ de la prochaine course de la  voie des stands – 10 points –  disqualification de la participation à la  prochaine manifestation (ou des  résultats de la course si cela arrive lors de la dernière course de la saison). Le compteur de points est remis à zéro après que le pilote atteint 10 points et est disqualifié. Les points ne sont pas maintenus pour la saison suivante ».  

Mais deux points, n’est-ce pas un peu léger ? Quelle aurait-été la réaction de la Direction de course si le malheur avait voulu qu’un ou plusieurs commissaires soient gravement blessés, ou pire encore, perdent la vie ?

D’autant que Marc Marquez, n’en est pas à son premier coup d’essai. C’est ainsi qu’on se souviendra du cas de Dominique Aegerter, accroché en pleine ligne droite à Valence, de Corsi, envoyé dans les pâquerettes en essais libres, de Lorenzo dans son virage, de Wilairot percuté dans le tour de décélération, Lüthi au Qatar…Alors certes, sa responsabilité n’était pas toujours engagée, mais toutes ces situations témoignent de la fougue de cet incroyable mais aussi parfois, dangereux pilote qu’est Marc Marquez.

En ce sens, deux petits points sur son permis, nous ne savons pas ce que vous en pensez, mais c’était tout de même peut-être un peu léger comme sanction, non ?.

0
0