Getty Images

VIDEO - Libres 2 : Jorge Lorenzo (Ducati Team) peut aussi aller vite au Sachsenring

Libres 2 : Lorenzo peut aussi aller vite au Sachsenring

Le 13/07/2018 à 14:55Mis à jour Le 13/07/2018 à 15:41

GRAND PRIX D'ALLEMAGNE - Jorge Lorenzo (Ducati Team) a surgi avec sa Ducati pour signer le meilleur temps lors des essais libres 2, vendredi au Sachsenring. Juste devant Danilo Petrucci (Ducati Pramac) et Andrea Iannone (Team Suzuki).

Eurosport Player : Regardez la saison 2018 en direct

Voir sur Eurosport

Jorge Lorenzo n'a jamais gagné au Sachsenring, dans aucune catégorie. C'est l'une des rares étrangetés de sa carrière déjà bien remplie. Est-il en train de réparer cette anomalie ? Il est trop tôt pour le dire, cependant l'Espagnol a montré les crocs lors des essais libres 2 du Grand Prix d'Allemagne, la 9e manche du Mondial, vendredi après-midi.

En 1'20"885, le triple champion du monde a émargé à une demi-seconde de la pole position 2017 de Marc Marquez (Honda HRC). Mais il est certain que le set de pneus "tendre" - avant et arrière - qu'il a passé pour son quatrième et dernier run l'a considérablement boosté.

Vidéo - Libres 2 : Lorenzo était en version haute performance

01:12

Si on ne l'on attendait pas là, on doit noter la présence d'une autre GP18 au deuxième rang, pilotée par Danilo Petrucci (Ducati Pramac), l'homme qui le remplacera l'an prochain au sein de l'usine. "Petrux" a lâché 0"257 avec un "medium" à l'avant et un "tendre" à l'arrière.

Zarco 18e mais pas de panique

Le plus rapide de la première séance, Andrea Iannone (Team Suzuki) a fini au troisième rang, à 0"319, dans la même configuration pneumatique que son compatriote.

Les conditions de cette deuxième séance meilleures, les concurrents ont tous pu améliorer mais tout sera probablement à refaire samedi matin lors de la session directement qualificative pour la Q2. En effet, les essais libres 3 devraient se dérouler par un beau soleil et une météo plus fraîche, selon Hervé Poncharal. Voilà pourquoi le directeur de l'équipe Yamaha Tech3 n'est pas inquiet du 18e temps de son protégé, Johann Zarco, qui du reste a refusé de passer un set de pneus neuf pour remonter dans la hiérarchie comme certains l'on fait pour se rassurer dans les cinq dernières minutes.

Vidéo - Kallio a bien failli se faire tuer par sa moto

00:20
0
0