Yamaha Racing Corp.

Libres 3 : Rossi, Viñales (Yamaha Factory) et Zarco (Yamaha Tech3) en repêchages

Rossi, Viñales et Zarco en repêchages

Le 22/09/2018 à 10:52Mis à jour Le 22/09/2018 à 16:32

GRAND PRIX D'ARAGON - Pas de miracles pour les Yamaha boys ! Samedi à Alcaniz, lors de la séance décisive pour l'accession directe à la Q2, les M1 d'usine de Valentino Rossi et Maverick Viñales et les satellites Tech3 de Johann Zarco et Hafizh Syahrin ont échoué hors du Top 10. Ces quatre-là se battront pour deux places en Q1.

Eurosport Player: Regardez la saison 2018 en direct

Voir sur Eurosport

Ça grince des dents chez Yamaha. Chez les "usine" comme les "satellite". Samedi matin au Motorland Aragon d'Alcaniz, la sanction est tombée, sévère. Entre problèmes d'accélération du moteur et d'exploitation des pneus par forte chaleur, les quatre pilotes des M1 sont passés à la trappe à l'issue des essais libres 3 du Grand Prix d'Aragon. Obligés de se disputer en Q1 les deux seuls tickets de repêchés pour la Q2.

Eh oui, avec Valentino Rossi, Maverick Viñales, Johann Zarco et Hafizh Syahrin, respectivement 18e, 14e, 11e et 21e au cumul des trois sessions d'essais libres disputés depuis vendredi matin, la 14e Q1 du MotoGP 2018 aura une sacrée allure à partir de 14h10.

Comme un symbole de cette impasse,Valentino Rossi a d'ailleurs fini la session dans les graviers du virage n°2.

Vidéo - La chute de Rossi, symbole de la déconfiture des Yamaha

00:29

Vendredi soir déjà, Johann Zarco avait poussé un coup de gueule. "Il n'y a plus rien qui réagit correctement. Manque d'adhérence, accélération… On dirait qu'on a à peine une meilleure moto qu'une Moto2, alors qu'on doit rouler en MotoGP. Ça, ça commence à m'agacer", avait pesté le Français. Il avait raison d'être pessimisme et le brainstorming des dernières heures n'y aura rien changé.

Vidéo - Zarco : "On dirait qu'on a à peine une meilleure moto qu'une Moto2"

01:07

Loin de ces questions fondamentales, Honda jubile. Marc Marquez (Honda HRC) n'a pas forcé son talent pour finir en tête du bilan des chronos combinés. Il a laissé Cal Crutchlow (Honda LCR) briller dans cette dernière session.

Vidéo - K.-O. technique : pourquoi une MotoGP s'incline toujours contre une F1

01:45

Victime d'une fracture à la clavicule gauche sur une chute, Pol Espargaro (KTM Factory) a renoncé à la suite du week-end. Il va même devoir se faire opérer.

Vidéo - Libres 3 : Clavicule fracturée pour Pol Espargaro

00:37
0
0