Getty Images

Grand Prix d'Autriche : Jorge Lorenzo s'impose de justesse devant Marc Marquez

Cette année, c'est Lorenzo qui a maté Marquez

Le 12/08/2018 à 14:40Mis à jour Le 12/08/2018 à 18:36

GRAND PRIX D'AUTRICHE - Quel spectacle ! A l'issue d'une fin de course complètement folle, Jorge Lorenzo (Ducati) a réussi à prendre le meilleur sur Marc Marquez (Honda). La victoire s'est jouée dans le dernier tour au cours duquel les deux pilotes ont tout donné. Andrea Dovizioso (Ducati) complète le podium. Johann Zarco a terminé à la neuvième place.

Eurosport Player: Regardez la saison 2018 en direct

Voir sur Eurosport

Marc Marquez (Honda HRC) avait bataillé ferme jusqu'au dernier virage pour tenter de chiper la victoire à Andrea Dovizioso (Ducati Team), l'année dernière, au Grand Prix d'Autriche. Cette saison, le quadruple champion du monde a encore dû s'incliner, de nouveau face à une Ducati, à Spielberg, sur le seul tracé sur lequel il n'a jamais gagné en MotoGP. Au bout d'une bataille mémorable avec son futur coéquipier, Jorge Lorenzo a arraché un nouveau succès, son troisième cette saison. "Dovi" n'a pu se mêler à la lutte finale, et a dû se contenter du podium.

Vidéo - Pourtant, Marquez avait encore tenté une attaque insensée dans le dernier tour

01:31

Pourtant, le leader du Mondial avait établi le plan de course parfait. Ou presque. En tête en début d'épreuve après avoir joué des coudes avec l'Italien, le surdoué de Cervera a imprimé un rythme insoutenable à ses rivaux, et surtout à Lorenzo. Le Majorquin avait opté pour un pneu "tendre" à l'arrière et il n'avait pas d'autres choix que de l'économiser lors des premières boucles, fermant, aussi, toutes les portes à son voisin de box. Ce contexte a permis à Marquez et sa gomme "dur" à l'arrière de creuser un léger écart, qu'il est même parvenu à pousser jusqu'à la seconde avant la mi-course.

Rossi a sauvé les meubles mais Yamaha est sonné

Mais après avoir ménagé ses pneumatiques, "Por Fuera" a fait fondre la marge et a fini par recoller. Au 19e tour, le Majorquin a lancé une attaque qui a marqué le début d'un nouveau duel mémorable. Dovizioso fautif puis à court de rythme, les deux hommes n'ont cessé de s'échanger les positions, Marquez profitant à chaque tour de sa capacité à mieux appréhender le virage n°3 que son rival. Mais au passage de la ligne, dans l'avant-dernier tour, Lorenzo a déployé la pleine puissance de sa Desmosedici pour prendre définitivement les commandes, redonner de la joie à Ducati… et un peu de regrets aussi.

Vidéo - Une bataille à trois puis un duel Lorenzo - Marquez : le résumé de la course

02:57

Derrière cet inévitable combat, Cal Crutchlow (Honda LCR) et Danilo Petrucci (Ducati Pramac) ont empoché les places d'honneur. Et Valentino Rossi (Yamaha Factory), sixième, a sauvé ce qui peut encore l'être. Au contraire de son coéquipier Maverick Viñales, repoussé au-delà du quinzième rang en début de course, et douzième sous le drapeau à damier. L'Espagnol a encore dû essuyer l'affront d'avoir été devancé par le pilote Johann Zarco (Yamaha Tech3), finalement neuvième après avoir manqué son départ. Comme le cataclysme de la veille l'avait laissé présager, Yamaha va quitter Spielberg groggy.

Vidéo - Lorenzo : "L'une des plus belles victoires de ma carrière"

01:11
0
0